Les APNs

Comme pour l’écran, HTC s’est énormément inspiré de son smartphone Android phare, le One X. Du coup, on retrouve les mêmes composants tels que le capteur rétroéclairé de 8 Mégapixels avec un objectif grand-angle dont l’ouverture est de F/2.0. Comme pour le HTC One X, le HTC 8X s’en sort très bien dans toutes les situations et si le Lumia 920 n’était pas sorti, ça serait sans doute un des meilleurs photophones sur le marché.

Même si ce n’est pas le meilleur et même s’il ne rivalise pas avec le smartphone de Nokia, il fait partie des meilleurs photophone avec un AF rapide, une dynamique plus que correcte et surtout au final des photos de bonne qualité, et ce, quelles que soient les conditions de luminosité.

Je vous rappelle qu’une pression sur le déclencheur permet d’activer l’application photo. À cela s’ajoute la possibilité d’ajouter des mini-applications avec des fonctions supplémentaires comme un mode rafale. Je vous rappelle que ces mini-applications s’ajoutent directement dans l’interface de l’application photo. Plus besoin ainsi de passer par des applications spécifiques, tout est au même endroit. Pratique. Dommage que HTC n’ait pas fait évoluer son application de retouche pour utiliser cette fonction de Windows Phone 8.

Mieux que des mots, voici quelques photos prises avec le HTC 8X :

Alors forcément, après être passé par un Nokia Lumia 920, la perte de la double stabilisation se ressent tout de suite. Du coup, on se retrouve avec des résultats classiques comme tous les derniers Smartphones haut de gamme avant le Nokia Lumia 920. Le son des vidéos est plutôt moyen et il faudra faire attention au vent, sinon, pour la qualité même des vidéos, elle est plutôt bonne. Comme pour les autres Smartphones, ça dépanne, ça fait des petits clips vidéos sympas, mais il ne faudra pas en abuser, surtout une fois qu’on a goûté à ce que propose le Nokia Lumia 920.

Vidéo de test prise avec le HTC 8X :

L’Autonomie

Le HTC 8X vous propose une batterie de 1800mAh. Avec les optimisations liées au processeur de Qualcomm et Windows Phone 8, je n’ai pas trop eu à me plaindre du HTC 8X. Dans une utilisation de tous les jours avec le WiFi au bureau, des photos et des vidéos, le tout avec une luminosité automatique, je taquinais les deux jours d’autonomie, ce qui est pus qu’honnête. Contrairement aux Nokia ou au Google Nexus 4, pas de charge par induction. Je vous rappelle aussi que le HTC 8X ne vous propose pas une batterie amovible.

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6