En Utilisation

Au niveau de l’OS, vous êtes sur un terrain connu, c’est iOS pour iPad dans toute sa splendeur. La grosse différence, c’est que tout est plus petit par rapport à un iPad 2 ou un iPad Retina. Dans l’absolu, le changement d’écran n’a pas trop changé mes habitudes sur iOS, j’ai même trouvé l’expérience plus ludique grâce au poids gagné. C’est surtout dans les jeux que ça devient plus agréable. L’iPad 2/3/4 avait tendance à être trop lourde, surtout pour des jeux où l’accéléromètre était mis à contribution. Sur l’iPad mini, c’est nettement plus agréable.

Du côté des photos, je l’ai déjà dit, mais c’est le domaine où un écran Retina prend toute sa splendeur et même si ça ne pose pas de soucis, dès lors que vous allez comparer le visionnage d’une photo sur un écran d’iPad mini à un écran d’iPad Retina, vous verrez tout de suite la différence. Idem pour les vidéos où ce n’est pas tant la résolution de l’écran qui va jouer, mais la taille. Une vidéo, c’est toujours mieux sur un écran plus grand. C’est là qu’on voit le bénéfice des 0,9″ supplémentaire par rapport à une tablette avec un écran de 7″ puisque ça va vous donner la même surface d’affichage. Évidemment, il faut que les bandes noires d’un écran 4/3 ne vous gênent pas trop.

Pour le clavier virtuel, c’est bien celui de l’iPad et je l’ai trouvé plus facile à utiliser sur l’écran de l’iPad mini que les iPad Retina, tout simplement parce que la tablette est moins lourde et que tout est utilisable aux pouces, même sans activer la séparation du clavier virtuel.

Pour les performances, je n’ai rien noté de particulier puisque les applications sont optimisées depuis l’iPad 2 donc il n’y a aucune raison pour que ça tourne moins bien sur un iPad mini. La seule différence concerne le chargement des applications qui est effectivement plus rapide sur un iPad Retina. Le dernier Need for Speed : Most Wanted tourne admirablement, ça pixelise un peu, mais ce n’est pas gênant.

On finit sur l’écosystème d’Apple qui est effectivement la plus complète à ce jour pour les applications tablettes. J’aurais tellement voulu que Google puisse nous permettre d’avoir un moyen de détecter les applications optimisées sur tablettes. À côté, je ne supporte pas l’émulation iPhone de l’iPad, sur un iPad 2 ou un iPad mini, le zoom est plus que grossier. Je préfère nettement la façon qu’à Android d’étirer les applications sur les grands écrans. Ce n’est peut-être pas optimisé, mais c’est clairement plus visuel que des tas de pixels. Depuis la sortie de l’iPhone 5 et du nouvel iPod touch, je viens de réaliser que l’émulateur iPhone est toujours au format iPhone 3G/3GS/4/4S.

Test Vidéo

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6