Le constructeur Cooler Master (ou plutôt sa filiale gaming CM Storm) vient de dévoiler son nouveau clavier dédié aux joueurs (mais pas que), le CM Storm QuickFire TK.



Que les puristes se rassurent, il s’agit bel et bien d’un clavier mécanique pour joueurs avec tous les raffinements que nous sommes en droit d’attendre d’un tel périphérique en 2012 :


N-KEY Rollover USB : anti-ghosting capable de gérer toutes les touches du clavier simultanément (sous Windows uniquement).

Gestion du câble USB intégré au châssis : vous évitera bien des crises de nerf si vous disposez d’un espace bureau limité

Design compact : les touches directionnelles sont intégrées au pavé numérique. La présence d’une touche Fn permet de basculer entre les raccourcis multimédias (au nombre de 7) et les touches de fonction traditionnelles.

La touche F12 permet également d’entrer en mode « jeu » et ainsi verrouiller la touche Windows.

Rétro éclairage : trois types d’éclairages (Rouge, Bleu, Blanc) ainsi que cinq niveaux de luminosité qui filtrent à travers les inscriptions au laser des touches.

Composants haut de gamme : trois modèles de contacteurs Cherry MX sont disponibles :

Bleus (60 centiNewton de pression requis) légèrement bruyants, bon retour pour les joueurs, plus adapté à la saisie de longs textes.

Rouges (45 centiNewton de pression requis) faible résistance peu adapté à des tâches bureautique, encore moins au jeu.

Marrons (55 centiNewton de pression requis) compromis des deux modèles précédent, relativement silencieux avec un retour à mi course des touches pour de meilleures sensations.

Câble USB : norme USB 2.0 longueur : 1.8 mètre. Revêtement : plaqué or.

Avec ses dimensions modestes de 377.5(L)*138(W)*33(H)mm, le CM Storm QuickFire TK n’occupe pas un espace conséquent sur le bureau si bien que ses 544 grammes ne seront pas de trop pour éviter de le balayer d’un éternuement violent.

Cooler Master annonce une disponibilité imminente sans toutefois communiquer sur le prix. Nous vous tiendrons informés dès que cette information parvient à la rédaction avec en prime pourquoi pas un test à venir.