Utilisation

Les performances dévoilées, que vaut réellement la partie logicielle ? Le CloudMobile d’Acer tourne donc sous Android 4.0.4, avec la surcouche Acer IU assez légère et discrète. Ainsi, même en multitâche, votre téléphone sera fluide, et la navigation dans les menus sera instantanée. Un bon point qui n’est malheureusement pas commun à tous les téléphones. De même, le déverrouillage et l’ouverture d’applications ou des menus se font sans attendre. Un téléphone fluide, et surtout bien optimisé.

De même, Le CloudMobile d’Acer dispose de la fonctionnalité Cloud de la marque. Très performant, ce service vous permettra d’accéder à vos données utilisées sur d’autres appareils, et ce rapidement (en 3G ou Wifi). Un véritable écosystème interne, qui est très réussi et surtout très bien exploité. Acer n’a donc pas lésiné sur le « Cloudcomputing », ce qui en fait la vraie force du CloudMobile.

Un mot maintenant sur les boutons tactiles directement utilisés dans l’OS (option proposée par Google depuis ICS). L’absence de bouton physique est assez dérangeante pour une chose : les boutons logiciels peuvent ramer si l’OS fait de même. Ici, Acer a tout de même décidé de les inclure, au risque de laisser l’utilisateur sans solution en cas de plantage d’Android. Mais étonnement, le mobile s’en sort plutôt bien ! En effet, les boutons placés sur la barre noire en bas de l’écran sont réactifs, et nous n’avons eu à subir aucun ralentissement durant le test. Encore un bon point pour le CloudMobile, qui prend des risques sans pour autant se rater.

En matière de multimédia, le CloudMobile est également un bon terminal, puisqu’il peut lire tous les formats de vidéos, et cela jusqu’en 1080p. Notons par ailleurs que même si elles restent regardables, les vidéos en 1080p ne sont pas totalement fluides, tournant à environ 15 images par secondes. En ce qui concerne les vidéos en 720p, il n’y a ici aucun souci dans le visionnage. Cependant, nous vous conseillons un programme tiers pour visionner vos vidéos, comme MX PLayer (ou VLC en beta), le lecteur de base ne lisant pas certains formats comme le MKV. Une fois l’application téléchargée, il n’y a aucun problème et vous pourrez même lire les sous-titres…

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6