On sait que rien ne va plus pour Sharp qui a récemment annoncer des pertes énormes alors que la firme japonaise reste un acteur majeur dans le monde de la hi-tech.

C’est pour cela que plusieurs sociétés se sont positionnées pour aider Sharp, mais surtout conclure des partenariats intéressants. Ainsi, après Apple, c’est Qualcomm qui vient de signer un accord avec la firme japonaise. Le fondeur américain va injecter 120 millions de dollars afin de développer conjointement des écrans MEMS destinés aux appareils mobiles, utilisant la fameuse et prometteuse technologie IGZO (Indium Gallium Zinc Oxide).

Notez que Intel serait aussi proche d’un partenariat avec Sharp pour plusieurs millions de dollars…