Aujourd’hui, nous connaissons le WiFi pour accéder à des données sans passer par un câble. Mais bientôt nous utiliserons peut-être du li-fi, qui fonctionne sur le même principe, mais se basant sur la lumière. Elle a été présentée lors du salon Leweb 2012.

Développé par Suat Topsu, de l’université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, le Li-fi (pour Light-Fidelity) se base sur un système semblable au morse. Posez votre appareil près d’une source de lumière, et celle-ci se mettra à clignoter imperceptiblement pour transmettre des informations, comme des vidéos ou des messages textes.

Pour l’instant, cette technologie est en phase expérimentale, mais elle présente déjà beaucoup de qualité. Déjà, les informations transmises ne sont pas nocives pour l’homme, puisqu’il ne s’agit que de lumière. De plus, elle permet de transmettre des informations à un endroit précis.

Une technologie qui a de l’avenir, et qui pourrait s’imposer dans les années futures dans les lieux publics. Par exemple, les publicitaires s’intéressent au Li-Fi pour les intégrer dans les panneaux publicitaires, et ainsi envoyer des données aux personnes aux alentours. Cette technologie n’est pas pensée exclusivement en France. Le Japon et les États-Unis travaillent également dessus.