Texas Instruments ayant quitté le marché des processeurs mobiles, c’est Rockchip qui devrait petit à petit prendre sa place au côté des Nvidia, Qualcomm et Intel. Le fondeur chinois, qui commercialise des processeurs à bas prix, vient en effet d’annoncer qu’il proposera prochainement le RK3188, un processeur quad-core ARM Cortex A9 gravé par Global Foundries en 28 nm avec le procédé HKMG (high-k metal gate). Rockchip est déjà utilisé par de nombreux constructeurs pour des produits entrée de gamme dont Archos, par exemple, et nous devrions donc en entendre parler un peu plus dans un futur proche.

Source