Alors que le 29 octobre dernier, le Nexus 4 était un peu la vedette des annonces de Google, personne n’est passé à côté de la première tablette 10″ de Google en partenariat avec Samsung. Pour cause, la nouvelle tablette du constructeur coréen et du moteur de recherche propose un écran de 10″ avec une définition de 300dpi, faisant mieux que l’iPad 4 d’Apple et son écran Retina.

Embarquant Android 4.2 Jelly Bean, la nouvelle tablette de Google bénéficie des dernières nouveautés comme le support du multi-utilisateurs, des widgets sur l’écran d’accueil ou encore le fameux Project Butter qui fluidifie l’interface utilisateur. Mais Google ne s’est pas arrêté en si bon chemin puisque la firme de Mountain View le propose à partir de 399€ dans sa version 16Go WiFi.

Les Caractéristiques

Pour rappel sur les caractéristiques, la tablette Google Nexus 10 ne lésine pas sur les caractéristiques techniques et vous propose :

- Android 4.2 Jelly Bean
– Ecran Gorilla Glass 2 de 10″ (10,05″ très exactement)
– Résolution de 2560×1600 (300 ppp) avec un affichage de 1280×800
– Processeur Samsung Exynos dual-core ARM Cortex-A15
– Unité graphique Mali-T604
– 16Go ou 32Go de mémoire interne
– 2Go de RAM
– APN de 5 Mégapixels
– Objectif avec une ouverture à F/2,4
– Caméra visio de 1,9 Mégapixels
– WiFi b/g/n (MIMO + HT40)
– Bluetooth 4.0, NFC
– Accéléromètre, Gyroscope
– GPS
– Capteur de luminosité
– Sortie Micro-HDMI
– Batterie de 9000 mAh
– Taille de 263,9×177,6×8,9mm
– Poids de 603g.

Alors que la mode des tablettes Android et autres smartphones est au quad-core, on peut être surpris par le choix de Samsung et Google d’intégrer un « simple » dual-core. Il faut toutefois remettre les choses à leur place puisque c’est quand même un processeur Cortex-A15 et après utilisation, on n’a pas grand-chose à lui reprocher puisqu’il tient parfaitement la charge avec en plus cette résolution record de 2560×1600.

Pour une sombre histoire de coût :P , vous n’aurez pas d’option 3G/3G+/H+. Maintenant, on ne sait jamais, peut-être que le duo Google/Samsung le proposera un jour à l’instar du duo Google/Asus qui ont annoncé, en même temps que ce Nexus 10, une Nexus 7 3G. On notera la présence du GPS alors que la tablette n’est que WiFi. Cela peut paraître anodin pour les utilisateurs Android, mais je vous rappelle que les modèles WiFi de l’iPad et de l’iPad mini ne proposent malheureusement pas de GPS !

Du côté du packaging, il faut dire que Google ne fait pas dans l’originalité puisqu’on retrouve dans une boîte à l’image de celle de la Nexus 7, la tablette, un câble USB pour la synchronisation et la recharge et bien évidemment un chargeur secteur. On retrouve à côté une notice d’utilisation pour une première prise en main. Et non, le packaging n’est pas aussi « serré » que celui de la Nexus 7. Pour la petite histoire, lors de la sortie cet été de la Nexus 7, Asus avait eu la bonne idée de proposer un packaging tellement serré que certains avaient eu du mal à ouvrir leur boîte, sans doute pour faire durer le plaisir du déballage.

Le Design

Tout est une affaire de goût, mais pour ma part, je n’aime pas trop le design de la Nexus 10 proposée par Google et Samsung. Une fois en main, ça passe un peu mieux, mais j’ai un peu de mal avec ce design tout en rondeur. On note ainsi qu’à part l’écran, la Nexus 10 ne propose aucune ligne droite, les bords sont un peu incurvés. Par contre, j’ai été agréablement surpris par la finition. Habitué du plastique chez Samsung, je ne m’attendais pas à trouver cette finition « soft-touch » et mat. Agréable en main, elle a l’avantage d’agripper un peu votre pantalon, ce qui lui évitera de glisser de vos cuisses quand vous vous en servirez en réunion. Par contre, attention à la poussière qui restera plus facilement sur la Nexus 10 que la Nexus 7. Pour le reste du design, elle est de noire vêtue et ça change des designs argentés ou autres avec un liseré argenté. C’est assez drôle parce qu’on note dans le design des airs de famille avec la gamme Galaxy Tab de Samsung.

Du côté du poids, la Nexus 10 fait partie de la moyenne avec ses 603g. Avec son format 16/10, elle tient bien en main et je l’ai trouvé agréable à l’utilisation avec un poids bien réparti, mieux que certaines de ses concurrentes. Avec son côté « soft-touch », on a l’impression qu’elle pourrait être anti-shock, ce n’est pas du tout, mais pas du tout le cas.

On retrouve donc en façade l’écran de 10″ avec une résolution de 2560×1600, deux haut-parleurs, l’un à gauche et l’autre à droite de l’écran HD. Parce que c’est Android 4.x Stock, il n’y a pas de boutons physiques ou sensitifs. La caméra visio est bien évidemment en haut de l’écran quand vous tenez la tablette en mode paysage et vous propose une résolution de 1,9 Mégapixel. Comme pour la Nexus 7 et parce que c’est un produit Google, on notera que la tablette de Google ne fait aucune mention d’une marque sur la face avant, par contre, on apprécie la LED de notification en bas de l’écran.

Au niveau du dos, on retrouve donc le dos mat de type « soft touch » avec le logo Nexus en plein milieu et Samsung en bas. Comme je vous l’ai déjà dit, il est très agréable au toucher. Sinon, en haut de la tablette quand vous la tenez en mode paysage, vous trouverez en haut l’APN de 5 Mégapixels avec un flash. Dans la partie démarquée par l’APN, vous aurez aussi un des deux micros de la tablette.

Sur la tranche haute se trouvent les deux boutons de volume et le bouton de mise sous tension et/ou de veille. Sur la tranche gauche, vous aurez une sortie Micro-HDMI alors que sur la tranche droite, il y aura une prise mini-jack de 3,5mm et un port Micro-USB pour la synchro/recharge. On finit sur la tranche basse qui vous propose le second micro et une connectique pour l’arrivée, plus tard, d’un dock.

L’écran HD et le Son

Avec une dalle LCD de type PLS (IPS, c’est chez LG, PLS, c’est Samsung) et d’une diagonale de 10″, la Nexus 10 vous propose une impressionnante résolution de 2560×1600 soit une densité de 300ppp, ce qui est mieux (je parle de résolution) que son concurrent direct dans le monde merveilleux des tablettes, l’iPad d’Apple. Android fera en sorte d’afficher du 1280×800 en surface affichable, un peu comme l’iPad qui affiche du 1024×768 alors que la résolution native est de 2048×1536.

Très honnêtement, sur tablette, la Nexus 10 propose tout simplement un des meilleurs écrans actuellement sur le marché et avec un prix qui commence à 399€ seulement. Si je le place dans les premiers, c’est grâce à sa résolution qui m’a bluffé. Inutile de vous dire que l’interface utilisateur, les textes et autres icônes sont d’une finesse diabolique. En plus, avec la gestion d’Android des polices, tout est parfaitement net, même dans des applications non optimisées. Souvenez-vous, ce n’était pas le cas avec l’arrivée de l’iPad Retina, il fallait attendre les mises à jour des applications pour profiter de l’écran Retina.

Parce que ce n’est pas un écran AMOLED, les contrastes ne rivalisent pas avec ceux sur les écrans des Samsung Galaxy S3 ou Galaxy Note 2. Par contre, pour la fidélité des couleurs, c’est nettement mieux sans atteindre les meilleurs sur le marché. Par contre, j’ai noté une luminosité plutôt faible par rapport à la concurrence. Attention, je parle de la puissance maximale.

Pour le son, un peu comme sur la BlackBerry Playbook, je trouve agréable le fait d’avoir les haut-parleurs en façade et non dans une tranche ou dans le dos. Du coup, tout m’a semblé plus clair, plus fort. Évidemment, si vous voulez un meilleur son, des enceintes externes, un casque ou des écouteurs seront vos amis…

Utilisation, Performances

Après les tests des Nexus 4 et Nexus 7, je pense qu’on a fait le tour d’Android 4.2. On notera quelques changements subtils sur la tablette de 10″. Sur la Nexus 10, vous aurez ainsi droit à deux barres de tâches, une pour les notifications que vous ferez descendre depuis la moitié gauche de l’écran et l’autre avec les raccourcis WiFi, Bluetooth, etc., depuis la moitié droite de l’écran. Ce n’est pas grand-chose en soi, mais c’est plutôt agréable à l’utilisation.

Sur le Nexus 4, je n’avais pas spécialement utilisé le fameux « Gesture Keyboard ». Eh bien, sur une tablette, c’est quand même nettement plus pratique de tout faire avec un doigt que d’essayer de taper du texte avec les deux pouces. Il reste enfin le multi-utilisateur sur la Nexus 10 qui vous permettra ainsi d’avoir plusieurs utilisateurs sur la tablette. C’est tout bête, on connait déjà avec Windows 8 et Mac OSX, mais pour une tablette de 10″ censé resté le plus souvent à la maison, ce n’est pas plus mal !

Du côté des performances, je vous avouerai que j’avais un peu peur. Alors que les dernières nouveautés Android tournent avec des processeurs quad-core, Google et Samsung ont choisi un processeur dual-core A15 à 1,7Ghz. Dans la théorie, un processeur ARM Cortex-A15 est censé rivalisé avec les actuels processeurs quad-core du marché. Et bien heureusement pour nous, c’est le cas puisque je n’ai eu aucun souci pour faire tourner des jeux comme le dernier Need For Speed : Most Wanted ou encore mes applications du quotidien. Alors que du côté HTML5, la Nexus 10 reste dans la moyenne, c’est du côté 3D pur que la tablette de Samsung s’en sort mieux.

L’Autonomie, l’APN et la Visio

Bon, très honnêtement, je ne me suis pas spécialement attardé sur l’APN de l’appareil. C’est un simple APN de 5 Mégapixels et même si l’objectif est lumineux, ce n’est pas un capteur rétroéclairé. Du coup, on est loin de ce que proposent dernièrement les iPad mini, iPad et iPod touch. C’est dommage. De plus, on notera que l’APN embarqué ne vous permettra pas de faire de HDR, la fonction a tout simplement disparu alors que c’est bien présent sur un Nexus 4 par exemple.

Pour la partie visio, c’est avec une résolution de 1,9 Mégapixel que vous pourrez faire des Google Hangouts ou du Skype en HD. Pas de soucis particuliers de ce côté-là, mais d’un autre côté, c’est un peu la norme actuellement.

Du côté de l’autonomie, avec une batterie de 9000mAh et dans une utilisation normale avec de l’internet, des vidéos, quelques jeux et de la musique, j’ai tenu un peu plus de 8h. On est loin des références, mais c’est tout de même pas mal quand on voit l’écran. À noter que le temps de recharge était plutôt rapide, surtout quand on le compare à un iPad Retina. D’un autre côté, c’est via USB, comptez quelques bonnes heures pour recharger totalement la bête.

Conclusion


Après une impressionnante Nexus 7 avec Asus, Google vous propose maintenant sa tablette 10″ en partenariat avec Samsung. Sans avoir le rapport qualité/prix de la tablette du Taïwanais, la Nexus 10 brille par son écran et Android 4.2 Jelly Bean. Le hic, quelque part, vient du fait qu’on ne trouve pas encore suffisamment d’applications dédiées pour justifier une tablette de 10″. Autant les applications étirées ne gênent pas sur une tablette de 7″, autant, ça en devient gênant sur une tablette de 10″ avec tout cet espace affichable perdu.

Avec l’écran, il lui reste l’avantage d’être une Nexus, ce qui lui assure les prochaines mises à jour rapidement. Mais à notre sens, ce n’est pas suffisant pour se démarquer de la concurrence. Il serait temps que Google se mette à différencier applications smartphones et applications tablettes afin de permettre l’essor des tablettes de 10″. Parce qu’au final, ce n’est pas tant la concurrence qui peut faire peur à cette Nexus 10, mais cette façon qu’a Google de ne pas suffisamment mettre en avant des applications dédiées aux tablettes.

La Galerie Photo