Le géant européen STMicroelectronics a annoncé la vente de sa filiale ST-Ericsson, spécialiste des puces modems pour mobiles !

Ce n’est pas forcément une surprise puisque le secteur profite à une poignée de constructeurs comme ARM, Qualcomm, Samsung ou encore Nvidia. Après Texas Instruments qui a jeté récemment l’éponge et Intel qui tente de s’en sortir sur ce marché, c’est donc au tour de STMicroelectronics de vouloir se séparer de sa filiale ST-Ericsson qui multiplie les pertes depuis plus d’un an. Pour le moment il n’y a pas encore de repreneur annoncé.

« Nous continuerons à soutenir ST-Ericsson en tant que partenaire de sa chaîne logistique, partenaire pour les technologies de fabrication avancées et fournisseur de propriété intellectuelle pour les processeurs d’application », commente Carlo Bozotti, PDG de STMicro, dans un communiqué.

St-ericsson-h