L’Appstore est en général associé à Apple. Mais le terme est également utilisé par Amazon, ce qui plait moyennement à la firme de Cupertino. En 2011, Apple avait donc attaqué Amazon en justice, voulant interdire le terme App Store utilisé sur les produits de la firme. Aujourd’hui, un juge vient de statuer en faveur du créateur de la Kindle Fire HD.

App-Store

Un juge d’Oakland vient en effet de décider que non, l’App Store d’Amazon ne contribuait pas à la confusion entre les deux firmes. Le juge a en effet constaté que les arguments apportés par Apple justifiant le retrait du terme App Store des produits Amazon n’étaient pas assez solides pour obliger le géant à changer le nom de sa boutique.

Le juge d’Oakland a estimé que le consommateur savait faire la différence entre les deux boutiques d’applications. En effet, les consommateurs sont parfaitement au courant de la différence, les deux boutiques étant sous deux appareils différents.

Ce revers n’est pas le premier pour Apple. En effet, en 2011, un autre juge californien avait déjà statué en faveur d’Amazon.