Les écrans de smartphones sont de plus en plus précis, en plus d’être grands. Samsung, le leader du marché, est l’un des principaux chef de file dans l’innovation. Cette année, les smartphones atteignent des niveaux de précision allant jusqu’à 440 ppi. Mais la filière du géant coréen, Samsung Display, veut aller plus loin en adoptants des nouvelles matrices de pixels.

6-pixels_of_subpixels_of_white_subpixels

C’est le site Digitimes qui affirme, en se basant sur des sources industrielles, que Samsung testerait une nouvelle technique sur ses écrans AMOLED, afin de passer la barre des 440 ppi. Pour cela Samsung Display abandonnerait les rectangles pour des losanges ou des hexagones, afin de gagner encore en densité.

La production utilisera toujours un procédé LITI (Laser-Induced Thermal Imaging), indique Digitimes, très prisé par Samsung sur ses écrans AMOLED. Pour finir, Digitimes affirme que le Galaxy S4 pourrait profiter de ce nouveau procédé et deviendrait ainsi le smartphone ayant le plus haut taux de ppi.