La firme danoise Lego est dans la tourmente depuis quelques jours. Elle est en effet accusée de racisme en Autriche. L’accusation en question porte sur un set de construction de la licence Star Wars, représentant le palais de Jabba aperçu dans Le Retour du Jedi.

picF99A3575FA4E9E479870899CCE69DCF5

C’est la communauté turque d’Autriche qui s’en prend au jeu de construction. Mais en quoi le palais de Jabba pourrait-il être raciste ? Selon leurs représentants, le palais ressemblerait fortement à la mosquée Hagia Sophia d’Istanbul (Sainte Sophie) avec son dôme et son « minaret » et la présence de lance roquettes et d’armes sur l’enceinte du palais inciterait à un amalgame musulmans/terroristes. Pour se faire entendre, les représentants en question ont décidé de porter plainte contre le fabricant de jouet en Autriche, mais aussi en Allemagne et en Turquie

Qu’est-ce que Lego recommande aux parents d’offrir à Noël ? La réponse est du pur racisme. La combinaison de la construction du temple et du bunker, sur lequel on doit tirer, ne peut pas certainement pas convenir à des enfants de 9 à 14 ans.

Lego a bien évidemment répondu à cette attaque, en regrettant que le jouet ait été mal interprété. Racisme ou pas, nous sommes en droit de se poser une question : pourquoi s’attaquer aux Lego et non à George Lucas lui-même, à qui l’on doit réellement le palais de Jabba ?

ECJH_palais

haghia1