Mercredi a été une journée importante pour RIM, fraîchement renommé BlackBerry. La firme canadienne a en effet présenté BlackBerry 10, son nouvel OS, ainsi que ses deux nouveaux terminaux : le Z10 et le Q10. BlackBerry a vu les choses en grand en dévoilant un OS nouveau et en rupture avec à la fois les précédentes versions de BlackBerry OS mais aussi la concurrence. La question maintenant de savoir si BlackBerry 10 aura les capacités de remettre BlackBerry/RIM dans la course ?

Screenshot_9

BlackBerry 10 présente de nombreuses nouveautés qui tranchent avec les deux mastodontes du marché, à savoir iOS et Android. Le Flow, le Peek, le BlackBerry Hub ou même le multi-tasking sont les grandes forces de ce nouvel OS. Son angle ? Vous avez toujours accès à vos flux d’un simple glissement de doigts. L’OS tranche et vous fait sortir de ce carcan bien installé du in and out des applications. Plus que du multi-tâches, le multi-tasking est une volonté de BlackBerry de faire passer l’utilisateur d’une application à l’autre sans temps mort.

RIM était l’un des piliers de la téléphonie lors de l’avènement des smartphones, mais depuis, les choses se sont gâtées. L’image de RIM s’est dégradée proportionnellement à la montée d’Android et iOS. Les smartphones de la marque sont devenus has been en deux ans et les ventes ont logiquement chuté alors que la communauté autour de BBM reste forte.

En plus d’un OS prometteur, BlackBerry a dévoilé le Z10, smartphone entièrement tactile et le Q10, qui reprend les classiques de feu RIM. Ces téléphones sont sans surprise côté hardware, c’est donc sur leur OS qu’ils devront compter. Mais un bon OS suffit-il ? BlackBerry a-t-il les moyens de s’imposer dans le monde féroce de la téléphonie ? Pensez-vous que la firme soit capable de garder sa troisième place des OS, qui est visiblement promise à Windows Phone et Nokia ?

La qualité de l’OS fait-elle tout ?