Lors des lancements de ses produits mobiles, Apple n’aime rien tant que mettre en avant leurs capacités graphiques. Les joueurs se rappellent (sans doute avec émotion) de la démo d’Infinity Blade : Dungeons lors de la présentation de l’iPad 3 : c’était en mars 2012, et depuis les mauvaises nouvelles se sont succédées pour cette suite du hit d’Epic sur iOS.

Infinity-blade-dungeons

Le jeu, qui reprend l’univers d’Infinity Blade avec un gameplay proche de Diablo, était développé par les équipes d’Impossible Studios, qui ont pris du retard sur ce lourd projet. En octobre dernier, on apprenait que le titre était repoussé à 2013, sans qu’il soit annoncé de fenêtre de tir plus précise. Et pour cause : Epic Games a annoncé la fermeture du studio, sans raison apparente.

Le fondateur d’Epic, Tim Sweeney, n’a ainsi pas voulu rentrer dans les détails, si ce n’est que le travail d’Impossible Studios n’était pas en adéquation avec la volonté de l’éditeur. Résultat : tout le monde a été licencié, avec à la clé trois mois d’émoluments pour faire passer la douloureuse pilule. Les employés qui le souhaitent pourront néanmoins, si certains le souhaitent, reprendre les rênes du studio Impossible.

Quant à Infinity Blade : Dungeons, son développement est à l’arrêt complet. Cela ne signifie pas pour autant que le jeu est mis à la poubelle : il pourrait renaître de ses cendres (après tout, la franchise Infinity Blade rapporte beaucoup d’argent à Epic), ce d’autant plus qu’il semblait déjà bien avancé l’an dernier.