C’est en grandes pompes que Microsoft annonce sur son blog que son service de Cloud Computing Skydrive a atteint le chiffre symbolique d’un milliard de documents Office stockés dans le nuage. Petite précision ce résultat n’a pas été atteint depuis le lancement d’Office 2013 le 29 janvier dernier, mais depuis le lancement de la plateforme Skydrive, c’est à dire en 2007 aux USA puis élargie au fur et à mesure au reste du monde.

Pour capitaliser sur son succès Redmond annonce également la possibilité de modifier un document sur la WebApp Office sans avoir besoin de créer (ou d’avoir) un compte Microsoft. Une initiative que l’on ne peut que saluer.

SkyDrive