Les membres d’iFixit, spécialisés dans la réparation de produits high-tech (et notamment Apple) se sont empressés de démonter la Surface Pro pour établir son « taux de réparabilité« . Le constat est sans appel, il est quasiment impossible de réparer seul la tablette de Microsoft.

Le site lui attribue la note de 1 sur 10, à titre de comparaison la Surface RT a obtenu la note de 4 sur 10 et l’iPad 2 sur 10. Le MacBook Pro Retina 15 pouces avait lui aussi reçu la note la plus basse.

ifixitImage : iFixit

Au rang des plus gros griefs, les réparateurs mentionnent l’assemblage de l’écran LCD « extrêmement difficile à enlever et remplacer« , la quantité d’adhésif nécessaire pour tenir le tout, notamment la batterie et l’écran. D’après eux, il serait également absolument nécessaire d’opérer un démontage sans faute pour ne pas déchirer un des quatre câbles entourant la dalle.

Deux bons points tout de même : la batterie n’est pas soudée à la carte mère et le SSD est changeable, mais non sans risque. La Surface s’inscrit donc dans la tendance actuelle du « tout soudée », c’est triste quand il est question de réparation, mais c’est un mal nécessaire pour obtenir des produits aussi fins que possible.