Se déplacer grâce à son smartphone est-ce réellement possible ?

Après le lecteur MP3, la radio, l’appareil photo, le réveil et le surf sur internet, le téléphone mobile s’est approprié la fonction GPS via l’insertion d’une puce dédiée.

La différence intervient donc sur le logiciel de navigation utilisé. Si un GPS traditionnel est souvent cantonné à un usage embarqué avec une alimentation continue via un allume-cigare, la fonction GPS mobile doit aller puiser dans la batterie du téléphone. De plus, le logiciel mobile doit intégrer différents modes de déplacement (à pied, en vélo, en moto, en voiture), indiquer les points d’intérêt le plus précisément possible en tenant compte des différents accès tant destinés aux piétons qu’aux véhicules, et être capable de recalculer rapidement toutes sortes d’itinéraires.

Dans le catalogue extraordinairement long de l’App Store se trouve une quantité tout aussi impressionnante d’applications aux fonctionnalités GPS, et nous avons fait un tri radical afin d’en extraire les plus intéressantes en fonction des besoins. Parmi les points importants, la vitesse de calcul des parcours, la récurrence des mises à jour, le fonctionnement hors connexion data, les options et leurs prix et la facilité d’utilisation.

De façon plutôt logique, compte tenu de la difficulté d’utiliser l’écran tactile capacitif avec des gants, aucune des applications testées n’a convaincu pour un usage deux roues motorisées. On sera constamment contraint de s’arrêter un long moment pour modifier certains paramètres, et l’affichage reste encore trop petit pour une lecture sans danger : le port du casque réduisant la visibilité et l’obligation de baisser la tête pour voir le parcours indiqué peuvent s’avérer dangereux. Pour les deux roues, le plus sage est donc de s’orienter vers des modèles « Riders » conçus pour un usage motard.

Sachez enfin qu’un GPS reste un support fournissant des indications et ne dispense pas de faire preuve de bon sens. Ainsi, s’il arrive que la navigation délire, il faut savoir passer outre. Ne tentez pas de faire un demi-tour sur autoroute, de prendre un sens interdit, ou encore de foncer au milieu d’un champ. Cela peut paraître idiot, mais de nombreux accidents ont pour cause un suivi aveugle des indications GPS.

Enfin, on ne le dira jamais assez, mais le réglage du GPS ne s’effectue pas en conduisant, c’est dangereux et l’assurance aura du mal à cautionner l’excuse du GPS en cas d’accident.

Les applications GPS

TOMTOM

Version : 1.13
Taille : 497 Mo
Prix : 39,99€ pour la France, 59,99€ pour l’Europe
Gestion du trafic : oui en option de 1,59€ (1 mois) à 29,99€ (pour l’année)
Autres options : Voix alternatives de personnages 4,99€ par voix
Fonctionnement en mode hors connexion : oui
Guidage routier : 9/10
Randonnées et activités sportives : 5/10
Guidage piéton : 5/10

tomtom

Probablement la plus connue, la plus téléchargée et l’une des plus faciles à utiliser, l’application TomTom remplit bien tous les rôles. Particulièrement à l’aise pour le guidage routier, elle propose la gestion du trafic moyennant 29,99€ pour l’année et la possibilité de changer la voix de guidage par celle d’Homer Simpson ou encore de Dark Vador. Le recalcul des parcours est rapide, l’accroche du GPS efficace, il fonctionne en désactivant les données cellulaires ce qui est pratique à l’étranger pour se diriger sans se ruiner. Les cartes TomTom (anciennement Téléatlas) comportent encore quelques erreurs, mais cela reste minime et les mises à jour cartographiques régulières corrigent l’ensemble continuellement.

En revanche, l’application souffre de mises à jour en dents de scie, certaines apportant plus de problèmes qu’elles n’en résolvent. Une application très recommandée pour le guidage routier, mais ne vous jetez pas sur les mises à jour dès leurs sorties.

NAVIGON

Version : 2.3
Taille : 44,2 Mo puis environ 2 Go pour les cartes Europe et 600 Mo pour la carte de France
Prix : 69,99€ pour la France, 89,99€ pour l’Europe, 39,99€ pour les USA
Gestion du trafic : oui en option 19,99€ – mise à jour des cartes (de 29,99€ à 49,99€)
Autres options : Panorama View 3D 9,99€, Mobile Alert Live 7,99€, Fresh Map XL EU44 29,99€, Guide Michelin 19,99€
Fonctionnement en mode hors connexion : oui
Guidage routier : 9/10
Randonnées et activités sportives : 6/10
Guidage piéton : 7/10 avec option Urban Guidance à 3,99€

navigon

Navigon a été la meilleure application GPS pendant un long moment. Appartenant à Garmin, et bénéficiant des cartes Navtek, elle offrait une interface claire, lisible et détaillée ne nécessitant pas de doctorat en guidage GPS pour être comprise. Malheureusement, la dernière mise à jour 2.2 a posé beaucoup de soucis. Obligeant dans un premier temps à la suppression totale de l’application puis une réinstallation pour un bon fonctionnement. Ensuite par l’abandon des mises à jour cartographiques gratuites. Il faut donc à nouveau mettre la main au portefeuille pour bénéficier des derniers aménagements routiers. Mais, contrairement à certains commentaires de l’App Store, nous n’avons constaté aucune erreur de navigation flagrante (parcours très rallongés ou emploi d’une rue en sens inverse).

A la fin de l’installation, l’application vous proposera de télécharger la carte adaptée à la formule choisie. Pas de panique donc, la navigation hors connexion est toujours possible.
En revanche, la nouvelle option Urban Guidance est une vraie réussite puisqu’elle est totalement dédiée à un usage urbain pouvant indiquer un parcours en tenant compte des différents transports en commun (même si les bus ne sont pour le moment pas indiqués) avec prise en charge de Google sans avoir besoin de sortir de l’application. Une bonne alternative à l’ancien Google Maps et au nouveau mauvais Plan d’Apple.

Navigon reste ainsi une alternative intéressante, mais le prix élevé à l’achat et le nombre d’options payantes rendent la facture très salée.

COPILOT Live Premium

Version : 9.4.0.147
Taille : de 473Mo pour la version France à 2 Go pour la version Europe
Prix : 24,99€ pour la version France et 44,99€ pour la version Europe
Gestion du trafic : oui en option 12,99€ mais peu efficace pour le moment donc déconseillé
Autres options : Prix des carburants en temps réel 9,99€
Fonctionnement en mode hors connexion : oui
Guidage routier : 9,5/10
Randonnées et activités sportives : 5/10
Guidage piéton : 5/10

copilot

Copilot Live Premium est la nouvelle version de Copilot Live. L’éditeur AFK a évité l’erreur commise par Garmin avec Navigon en créant une application distincte de l’ancienne version et évitant ainsi les problèmes de mise à jour. Copilot, c’est un peu l’outsider des applications GPS. Elle est la plus abordable des applications payantes, mais aussi la plus performante. L’interface graphique est claire, le guidage vocal efficace, le prix modéré. De plus, AFK a eu la bonne idée, primo, de s’appuyer sur les cartes Navtek plus performantes que les TeleAtlas, et secondo, pour la version Europe, de permettre le téléchargement de la carte du pays de son choix, évitant ainsi d’encombrer la mémoire du mobile. Attention toutefois : il faut télécharger la carte AVANT de prendre la route, une connexion Wi-Fi étant nécessaire. Ce téléchargement n’est pas à reproduire à chaque usage puisque la carte ainsi téléchargée reste en mémoire dans le mobile. Ajoutez à cela l’option « prix des carburants » qui vaut largement ses 9,99€. Testée depuis différents endroits, elle est très efficace avec des prix mis à jour toutes les 24 heures environ. De quoi réaliser quelques économies et éviter la panne sèche. L’application, une fois la carte désirée téléchargée fonctionne hors connexion data et est donc parfaitement utilisable à l’étranger sans entraîner de gros hors forfait. Si on devait relever quelques défauts, on mentionnerait l’impossibilité d’ajouter des POI personnels et une option d’indication du trafic en temps réel inefficace (sachant que de toute façon, aucune ne donne de réelle satisfaction).

MAPPY GPS

Version : 3.0
Taille : 541Mo (plus si téléchargement d’autres cartes)
Prix : gratuit
Gestion du Trafic : non
Autres options : pack de cartes d’Europe à 24,99€ ou 19,99€ l’unité, Text To Speech 2,39€
Fonctionnement en mode hors connexion : oui
Guidage routier : 7/10
Randonnées et activités sportives : 5/10
Guidage piéton : 6/10

mappy

Mappy GPS, à ne pas confondre avec Mappy (alternative à Google maps) est un véritable GPS, avec la carte de France, le guidage vocal, les points d’intérêt, les contraintes de parcours, les POI entièrement gratuits et même la navigation hors connexion. L’application est bien faite, ergonomique, assez simple à utiliser, capable de calculer assez rapidement un parcours et propose même la modélisation des bâtiments importants en 3D. C’est la bonne surprise GPS du Store. Il faudra faire l’impasse sur quelques options proposées par la concurrence tout comme débourser 24,99€ pour bénéficier de la cartographie européenne rendant l’application moins intéressante pour le coup. Une excellente application pour les utilisateurs ponctuels de GPS et un usage sur le territoire français.

ORANGE MAPS

Version : 2.3.1
Taille : 10,5 Mo + téléchargement live
Prix : gratuit pour les clients ORANGE
Gestion du trafic : oui
Autre option : intégration de Wikango (payant)
Fonctionnement en mode hors connexion : non
Guidage routier : 4/10
Randonnées et activités sportives : 1/10
Guidage piéton : 4/10

orange-maps

Logiciel de guidage GPS gratuit proposé par l’opérateur Orange, Orange Maps est une « presque » bonne idée. Son problème venant de la nécessité d’avoir à disposition une connexion data pour s’en servir. Les développeurs de l’application ont plutôt bien réussi la gestion des données de façon à éviter l’arrêt brutal d’indications lors d’une perte de réseau pendant un guidage routier. En mode piéton, c’est une autre histoire. Avec les immeubles, les coupures plus fréquentes de réseau et les transports souterrains, l’application montre vite ses limites et la carte peine à s’afficher. Quant à l’usage en randonnée, il est à proscrire totalement. Depuis la dernière mise à jour, les problèmes s’enchaînent. Même en demandant le parcours le plus rapide, l’application choisit des chemins alternatifs au chemin principal, et les plantages sont trop fréquents pour un usage en toute sécurité (on est tenté de vouloir corriger les problèmes en conduisant pour ne pas manquer une sortie d’autoroute par exemple). Une application à éviter jusqu’à une éventuelle mise à jour.

SFR GPS

Version : 5.66.70
Taille : 9,9 Mo
Prix : gratuit pour les clients SFR
Gestion du trafic : oui
Autre option : intégration Wikango 2€
Fonctionnement en mode hors connexion : non
Guidage routier : 8/10
Randonnées et activités sportives : 1/10
Guidage piéton : 5/10

sfmapsr

Voici la version SFR du GPS connecté. On lui reprochera la nécessité d’une connexion data et donc les mêmes inconvénients que l’application Orange Maps. Pour le reste, c’est une réussite. Le guidage vocal est efficace, les choix de parcours sont les plus intéressants, l’interface est simple et claire, et le calcul d’itinéraire rapide. Une alternative très intéressante pour les clients SFR ayant un usage routier et l’option Wikango à 2€/mois permet de conserver ses points de permis et d’être alerté en cas d’incidents.

WAZE

Version : 3.5.3
Taille : 26,9 Mo
Prix : gratuit
Gestion du trafic : oui
Autre options : non
Fonctionnement hors connexion : non
Guidage routier : 9/10
Randonnées et activités sportives : 1/10
Guidage piéton : 5/10

waze

Waze n’est pas une application GPS ordinaire. C’est une application d’aide à la navigation communautaire et c’est un vrai coup de coeur. Le principe est simple : le partage d’informations en temps réel. Résultats : bouchons contournés, radars anticipés, raccourcis, nouveaux itinéraires et découverte de nouveaux lieux. La connexion data est donc nécessaire puisqu’elle permet l’échange d’informations. Une application réservée à un usage national ou bien international moyennant un forfait data conséquent. Si elle n’a pas la prétention graphique de poids lourds tels que Navigon ou Copilot, son interface est facilement lisible, le guidage vocal clair est précis et les possibilités de partage ajoutent un côté ludique, de quoi occuper vos passagers.

GPS MOTION X

Version : 20.0
Taille : 21 Mo extensible en fonction de la taille des cartes téléchargées
Prix : 0,89€
Gestion du trafic : non
Autre options : téléchargement de cartes à volonté en fonction d’un parcours ou itinéraire clairement défini (gratuit)
Fonctionnement hors connexion : oui si les cartes sont téléchargées au préalable
Guidage routier : 2/10
Randonnées et activités sportives : 10/10
Guidage piéton : 10/10

motionx

GPS Motion X est une application presque aussi vieille que l’iPhone puisque celle-ci est apparue quasiment en même temps que la sortie du premier iPhone, ce qui explique l’indicatif élevé de la version. Cette application à part s’appuie sur le système Open Street Map (OSM) c’est-à-dire qu’à la manière de Wikipedia, les cartes sont enrichies jour après jour grâce à la contribution des utilisateurs. L’affichage des cartes peut se faire en temps réel ou en différé moyennant un téléchargement (gratuit) préalable de la carte intégrant le parcours ou la zone de votre choix ainsi que le niveau de précision souhaité.

GPS Motion X permet également d’obtenir un « tracking » (suivi) constant et précis de votre déplacement en utilisant à la fois la position donnée par la puce GPS et la triangulation cellulaire lorsque celle-ci est disponible (donc lorsque vous avez du réseau). Son interface uniquement en anglais pour le moment, est agencée autour d’une roue de recherche permettant d’obtenir des informations sur tout ce qui se trouve autour de vous. Elle permet également de sauvegarder un parcours effectué et de calculer différentes valeurs comme la vitesse moyenne, l’altitude, la distance parcourue, bref c’est l’application de suivi urbain et extra urbain par excellence. L’intégralité des données récoltées peut à tout moment être partagée par mail ou Facebook, et le tout sauvegardé sur votre ordinateur. En revanche, il est fortement recommandé d’équiper son téléphone d’une grosse batterie additionnelle, car elle est très gourmande en énergie. Vous pourrez même capturer des images geo taguées et les partager en temps réel. En revanche, l’application ne propose pas de guidage vocal et n’est absolument pas destinée à un usage routier. Son prix est abordable compte tenu des mises à jour régulières et des améliorations apportées à chaque version en fonction des demandes des utilisateurs. Reste que celle-ci n’est pas destinée à ceux que la langue de Shakespeare rebute. Cette application est donc une véritable alternative à des GPS urbains.

Plan d’Apple

Version : NC
Taille : NC
Prix : inclus dans iOS 6.x
Gestion du trafic : oui
Autre options : non
Fonctionnement hors connexion : non
Guidage routier : 2/10
Randonnées et activités sportives : 6/10
Guidage piéton : 7/10

appleplan

Cela n’aura échappé à personne, Apple a profité du passage d’iOS à la version 6.0 pour remplacer l’application Google Maps par Plan, variante maison s’appuyant sur les cartes TomTom. Malheureusement, l’application est encore perfectible au point que le PDG d’Apple s’excusa en public et conseilla de se tourner vers d’autres applications. Pourquoi tant de haine envers cette application ? La raison est simple, Plan a été présenté comme un véritable GPS embarqué dans l’iPhone. Or, si s’en servir pour se repérer à pied dans des grandes villes est jouable, l’utiliser pour un itinéraire de plusieurs centaines de kilomètres est risqué et s’en servir comme GPS routier suicidaire. La faute à un système cartographique totalement défaillant, à de nombreuses zones non identifiées et à des calculs de parcours totalement farfelus. Ajoutez à cela l’impossibilité de télécharger une carte au préalable et donc l’obligation d’avoir constamment une couverture réseau lors de l’utilisation et vous obtenez une application finalement peu utile et peu aboutie. Nous déconseillons donc cette application et compte tenu du travail restant à accomplir pour arriver au niveau de Google Maps, cela risque de durer.

NAVFREE GPS

Version : 2.0.3
Taille : 1,36 Go
Prix : gratuit
Gestion du trafic : oui
Autre options : oui : cartes de différents pays 2,39€ l’unité,
Fonctionnement hors connexion : oui
Guidage routier : 2/10
Randonnées et activités sportives : 5/10
Guidage piéton : 5/10

navfree

Navfree GPS part d’une bonne initiative, à savoir proposer un véritable GPS bénéficiant des améliorations continues des cartes grâce au système Open Street Map. Malheureusement, les indications sont souvent fausses, rarement données au bon moment, les recalculs d’itinéraires plantent souvent et les options de parcours alternatifs donnent lieu à des étapes farfelues. C’est l’application destinée à provoquer un accident et à énerver le conducteur. Si vous cherchez une application GPS gratuite, orientez-vous plutôt vers Mappy GPS. Cette application ne vous servira absolument à rien.

GPS NAVIGATION 2

Version : 4.3
Taille : 20 Mo
Prix : 1,79€
Gestion du trafic : non
Autre options : oui : cartographie européenne 9,99€
Fonctionnement hors connexion : oui
Guidage routier : 2/10
Randonnées et activités sportives : 3/10
Guidage piéton : 3/10

navigation2

L’application GPS Navigation 2 est peu connue et pour cause, elle est tout simplement mauvaise. La localisation est approximative, le guidage vocal aléatoire (soit trop présent soit totalement absent), les itinéraires proposés illogiques et le recalcul de parcours un challenge jamais relevé. Pour vous donner une idée, l’application nous a demandé de faire demi-tour sur autoroute ou voie rapide à plusieurs reprises avant de localiser la voiture en sens inverse. Cette application, bien que régulièrement mise à jour n’arrive pas à être suffisamment performante pour être recommandée malgré la bonne volonté des développeurs. Dommage, car le prix était attractif et l’interface semblable à celle de TomTom simpliste, mais claire.

Les avertisseurs de radars

Avant de commencer, mettons les choses au clair. Ces applications ont pour but d’avertir les usagers de la présence de dangers sur la route. Depuis 2011, la mention du terme radar dans ces systèmes est interdite, ces derniers étant considérés comme « zones de danger », ce qui est plutôt paradoxal pour des systèmes censés préserver la vie des usagers de la route. Le principe de ce comparatif n’est donc pas de faire l’apologie du bien ou du mal de ces systèmes ou de l’hypocrisie autour de l’emploi de tel ou tel terme, mais de vous orienter vers le système le plus fiable et le plus complet.

La route impose à chacun d’être responsable. Cependant, lorsque plusieurs millions de personnes circulent simultanément sur la route, des accidents peuvent survenir impliquant différents facteurs. Suite à cette loi, les créateurs de ces systèmes et applications ont su élargir leurs champs d’action afin de prévenir au maximum tout souci sur la route, de la panne à l’accident, en passant forcément par les radars embusqués. La prolifération des applications de ce type a malheureusement dissipé le nombre d’utilisateurs divisant ainsi la communauté de participants et donc l’aspect qualitatif et quantitatif de ces applications. Aussi, nous avons préféré réduire notre sélection à deux applications (sur quatre testées) à savoir iCoyote et Wikango HD, aux business modèles différents, mais gardant chacune une quantité d’utilisateurs réguliers suffisante pour justifier leur achat.

iCOYOTE

Version : 6.2
Taille : 19,5 Mo
Prix : 1,79€ puis 49,99€ par an ou 11,99€ par mois
Abonnement : oui

icoyote

iCoyote Europe est l’application de prévention routière communautaire par excellence. Sa communauté est la plus importante en Europe, ses mises à jour sont régulières, son prix élevé filtre finalement les farceurs, mais cela ne la rend pas exceptionnelle pour autant. Ainsi, il n’est pas rare qu’une « zone de danger 50 km/h » soit indiquée en pleine autoroute alors que celle-ci se trouve dans une route proche de cette dernière.

Excepté ces petits ratés et les erreurs de certains utilisateurs, elle reste fiable et est parfaitement utilisable au quotidien. Son interface est claire et son utilisation facile et clairement détaillée dans l’application.

WIKANGO FREE

Version : 3.1
Taille : 22,8 Mo
Prix : gratuit
Abonnement : non

wikango

Wikango Free est une version gratuite de Wikango dont les qualités et défauts sont identiques à ceux d’iCoyote, à savoir des excès de signalements. Cette version gratuite contient de la publicité et malgré sa présence dans les applications Orange Maps et SFR Maps, elle souffre d’une communauté encore trop réduite.

WIKANGO HD

Version : 4.5
Taille : 31,9 Mo
Prix : 5.49€
Abonnement : oui 5.49€ par an (l’achat de l’application inclut un abonnement d’un an)

wikangohd

Wikango HD est la version payante de Wikango Free. Elle dispense de l’affichage publicitaire et permet également un peu plus d’options d’utilisation. Il est possible d’établir le profil de son véhicule ou encore d’afficher le pseudo des utilisateurs devant soi.

Techniquement plus aboutie qu’iCoyote elle souffre d’une communauté nettement moins active. Son interface est un peu désordonnée, mais le style graphique façon jeu du 1000 est assez agréable.

Le mot de la fin

Les applications GPS permettent-elles de se passer d’un vrai GPS ?

La réponse est oui, sous deux conditions :

– La première, est bien évidemment de choisir la ou les applications permettant de répondre au mieux à vos besoins et donc à votre usage.
– La seconde, est de prendre le temps d’apprendre à les utiliser, afin de les paramétrer au mieux pour éviter de mauvaises surprises. Car les surprises détournent l’attention, énervent et sont donc des facteurs déclencheurs d’accidents.

Quels sont les avantages des applications GPS par rapport à un GPS classique ?

La variété : un GPS classique ne peut répondre à plusieurs usages. Ce qui implique de multiplier les achats de GPS (l’un pour l’automobile, l’autre pour les deux roues, puis un autre pour les activités sportives) ce qui est bien plus couteux que de multiplier les achats d’applications spécialisées souvent tout aussi performantes.
Les mises à jour : les applications sont régulièrement mises à jour, et, pour les meilleures d’entre elles, le sont en fonction des demandent et des retours des utilisateurs. Les mises à jour existent sur les GPS classiques, mais sont beaucoup plus rares, les constructeurs préférant vendre un nouveau produit qui rapporte de l’argent plutôt que de mettre un jour un ancien produit déjà vendu qui ne rapporte plus rien.

Quels sont les inconvénients de l’usage de son mobile comme GPS par rapport à l’usage d’un GPS classique ?

L’autonomie: l’usage du mobile comme GPS est très énergivore. Par conséquent, l’achat de batteries externes est indispensable surtout pour un usage extérieur. Mais il reste tout de même plus simple de s’en équiper pour un objet que pour plusieurs.

Quels sont les supports GPS Auto pour iPhone les plus adaptés ?

Il est difficile de conseiller un support en particulier tant ces derniers sont nombreux. Voici donc quelques conseils pour bien choisir son support :

1) Il faut que vous puissiez relier l’iPhone à son câble de recharge.
2) Il faut que le bras de support soit suffisamment rigide. Évitez donc les supports trop souples tournant dans tous les sens.
3) Inutile de choisir un support avec puce GPS intégrée puisque votre mobile en possède déjà une.
4) Évitez les supports avec chargeur intégré, souvent de mauvaise qualité, vous risquez d’endommager la batterie de votre iPhone.

Pour le branchement, nous vous conseillons un câble USB officiel Apple relié à une prise allume-cigare à fiche USB qui pourra également vous servir pour d’autres objets.

Article rédigé par Jeremy Fdida