Le Design

À la lecture des caractéristiques techniques, on peut se dire qu’avec ses 146g sur la balance, le Sony Xperia Z est un poil plus lourd par rapport à la concurrence. Eh bien non, surtout quand on sait que la bête embarque tout de même un écran de 5″. Très honnêtement, une fois qu’on l’a en main, le petit embonpoint se fait complètement oublier, le Sony Xperia Z tient bien dans la main et on est loin d’avoir l’impression d’avoir une brique en main. Il suffit de tenir la comparaison avec les Google Nexus 4, HTC One X+ et Samsung Galaxy S III pour avoir une idée. C’est encore plus flagrant par rapport au Samsung Galaxy Note II.

sony-xperia-Z-live-02

Pour ce qui est du design et de la finition, le smartphone du constructeur japonais reprend un peu la recette qu’on a découverte avec le Nexus 4 de Google et LG, à savoir un dos en Dragontrail Glass. Personnellement, j’aime beaucoup, ça donne une note élégante au smartphone. Avec un design plus angulaire que ses concurrents, le Sony Xperia Z tranche avec la concurrence et leur design plus galet. Un peu de la manière du BlackBerry Z10, les tranches remontent un peu autour de l’écran et ne vous propose pas, comme sur le Samsung Galaxy S III, le prolongement de l’écran vers les tranches. A défaut de mieux protéger l’écran, c’est surtout la prise en main que ça améliore, le smartphone glisse moins que ses concurrents (hormis le BlackBerry Z10). En parlant de tranches, ces dernières sont d’ailleurs un mix entre plastique classique et des bandes de plastiques transparentes. On aime ou on n’aime pas, mais dans tous les cas, les chutes et autres rayures ne devraient pas forcément pardonner, surtout avec la version blanche que nous avons testé.

sony-xperia-Z-live-17

Du côté de la description physique, on retrouve en haut de l’écran un haut-parleur, à sa gauche la caméra visio avec un capteur CMOS Exmor R de 2 Mégapixels, à sa droite les capteurs de proximité et de luminosité ainsi que la LED de notification RGB, toujours aussi pratique. En bas de l’écran se trouve un second haut-parleur et pour le logo Sony en haut de l’écran, il fait partie de la protection d’écran. Si vous enlevez ce dernier, vous enlèverez le logo !
Sur la tranche gauche se trouvent le port Micro-USB compatible MHL et caché sous une trappe, le port MicroSD sous une petite trappe aussi et un connecteur pour le dock en option. Sur la tranche droite, vous trouverez, la trappe pour le port Micro-SIM, les deux boutons de volumes ainsi que le bouton de mise sous tension et/ou de veille. On notera aussi la présence, juste en dessous d’un troisième haut-parleur, d’un emplacement pour l’utilisation d’une dragonne.

sony-xperia-Z-live-06

Au niveau du dos, on retrouve l’APN principal avec son capteur CMOS Exmor RS rétro-éclairé de 13 Mégapixels, son flash LED, un micro et le logo Xperia en plein milieu du dos. On notera également la présence d’un petit auto-collant pour signaler où se trouve l’antenne NFC.

sony-xperia-Z-live-18

Sur la tranche haute, vous trouverez la prise jack sous une trappe. Ce n’est pas super pratique, mais c’est le prix à payer pour la certification IP55 & IP57. On finit avec la tranche du bas qui vous propose l’emplacement du second micro.

sony-xperia-Z-live-14

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6