Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi les câbles d’Apple sont si onéreux. Mais ces périphériques sont un peu plus que ce qu’ils sont censés être.

chip-1

Parmi les arguments de vente de l’adaptateur Lighting A/V numérique, Apple annonce la recopie vidéo de ce qui s’affiche sur l’écran d’un terminal iOS, sur un téléviseur et ce jusqu’en 1080p. Or, dans les faits, la qualité d’affichage est bien loin d’offrir une qualité Full HD : présence d’artefacts, résolution limitée à 1.600 x 900… Bref, une qualité plus proche des performances d’AirPlay au final. Dur pour un périphérique vendu 49 euros…

Mais cet adaptateur est bien plus qu’un banal câble : il cache en effet un petit ordinateur, doté d’un processeur ARM et de 256 Mo de RAM ! C’est la surprise sur laquelle sont tombés les développeurs de Panic en démontant le périphérique. Cela fait beaucoup pour un simple câble, mais Apple ne fait pas les choses à moitié.

Reste maintenant à savoir ce à quoi peut bien servir cet ordinateur, dont les performances sont comme on l’a vu loin d’égaler du « vrai » 1080p. Il est possible que les ingénieurs d’Apple aient dû se gratter la tête pour pallier à d’éventuelles insuffisances du connecteur Lighting, qui ne serait pas capable de livrer du HDMI complet, au contraire de l’ancien port connecteur. Il semble que le câble intègre un encodeur/décodeur AirPlay : l’Apple TV « streame » le flux vidéo d’un appareil iOS sans fil vers le téléviseur, ce cordon en serait un équivalent filaire, d’où une qualité proche d’une diffusion AirPlay.

On peut voir cette affaire sous l’angle du verre à moitié plein (« Chouette, un ordinateur pour 49 euros ») ou du verre à moitié vide (« Beuh, un câble HDMI à 49 euros sans la qualité 1080p »). On attend désormais de voir les bidouilleurs tenter de craquer le cordon pour le transformer en vrai ordinateur !

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction