Les imprimantes 3D sont à la mode et l’on voit de plus en plus d’objets plus ou moins complexes fabriqués grâce à une imprimante 3D. Après l’arme à feu et la robe de Dita Van Teese voici le violon.

Comme la plupart des objets complexes, l’instrument n’est pas entièrement façonné grâce à l’imprimante, mais il reste  tout même intéressant. Et on peut dire que le projet mené par l’américain Alex Davies et son compère Tristan Trim est un très beau « Do it Yourself ».

IMG104

Ils estiment que l’ensemble a coûté 12 dollars (dont 4 de plastique) en tout et pour tout. Voici leur liste de courses, qu’ils détaillent sur leur blog.

- Du papier journal, récupéré à un arrêt de bus
- de la farine et de l’eau pour la pâte
- Une imprimante 3D et 4 dollars de plastique
- Quelques câbles utilisés pour accrocher les tableaux pour les cordes
- Une perceuse et quelques forets

Ils ont commencé par imprimer diverses pièces comme le chevalet, le manche et la table d’harmonie en 3D. Cette dernière partie a servi de moule qui a été recouvert de papier mâché. Il ne restait plus qu’à assembler le tout et ajouter les « cordes ». Cela aura tout de même nécessité 80h de travail.

Au final, l’instrument est loin de sonner comme un Stradiviarius, mais reste audible. Les bricoleurs avouent même que le papier mâché  donne un résultat « au-delà des espérances ».

C’est une première expérience, mais avec quelques ajustements il pourrait devenir véritablement utilisable. Il faudra par exemple déplacer un peu le chevalet pour que l’instrument sonne juste.