Une console risque de mettre tout le monde d’accord en 2013 : on ne parle pas là de la PlayStation 4 ou de la future Xbox, mais de Ouya, la console sous Android qui a cartonné sur Kickstarter et qui sera finalement disponible le 28 mars.

ouya-hand

On verra alors ce que la bête a réellement dans le ventre, mais si techniquement parlant on sera proche des performances d’une tablette Tegra 3, c’est surtout le modèle économique mis en place (tous les jeux seront free to play) et bien évidemment, le catalogue de titres qui détermineront le succès (ou le flop) à venir. Ouya promet une sélection de 480 jeux lors de son lancement, et histoire d’attirer le maximum de joueurs, la start-up propose aux développeurs d’être présents dès le 28 mars dans le catalogue disponible.

Les éditeurs et studios intéressés sont donc cordialement invités à proposer aussi rapidement que possible leurs créations afin qu’elles soient inclues dans l’offre initiale. Ouya vérifiera auparavant les jeux soumis, mieux vaut donc faire au plus vite. Une fois intégrés dans la boutique, les jeux pourront être mis à jour autant de fois que nécessaire, sans frais. La console sera disponible pour le grand public en juin, le lancement du 28 mars ne concernant que les (nombreux) investisseurs qui ont mis la main à la poche sur Kickstarter. À vos manettes !

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction