Un groupe de six chercheurs anglais et écossais ont réussi à imprimer en 3D des cellules souches humaines grâce à « imprimante à cellule » qui utilise de la bio-encre pour déposer des cellules souches viables et retenant leur omnipotence. Elles peuvent donc devenir n’importe quelles cellules du corps humain.

Pour faire simple, ce nouveau procédé permet de déposer un aggloméré de cellules à partir d’encre elle-même réalisée à partir de plusieurs composés organiques. La buse dépose alors une petite quantité de cellules (de l’ordre du nanolitre) grâce à son diamètre d’environ 50 microns (0,05 mm) et donc avec une très grande précision

D’après l’équipe entre 70 et 95% des cellules sont restées vivantes au-delà 72H, conservaient leur potentiel après trois jours et ont même continué à grossir.

cellules

Il faudra maintenant voir si elles peuvent se comporter de la même façon dans un véritable environnement, comprendre sur un homme, mais d’après les scientifiques elles pourraient permettre de reconstruire des tissus d’un patient sans avoir à passer par la case chirurgie. 

Merci à Guillaume pour l’info !