Mardi dernier, Xavier Niel, plutôt habitué à faire parler de lui grâce à Free, a présenté une nouvelle école de programmation censée être « révolutionnaire » : 42 (tous les geeks de la planète auront bien sûr remarqué la référence au Guide du voyageur galactique). L’école se veut révolutionnaire pour plusieurs choses, comme le fait de recruter des élèves quel que soit leur diplôme ou alors de proposer un enseignement gratuit. Mais cela va-t-il réellement changer les choses selon vous ?

3663361-5368465-600x297

Les codeurs sont une espèce en voie de disparition sur le marché du travail et notre ami Xavier veut remédier à ce problème. Il promet des partenariats avec des entreprises pour le recrutement des 1000 élèves de l’école, des élèves qu’il veut les meilleurs possible, les recrutant uniquement selon leurs compétences en informatique. Xavier Niel n’a pas hésité à parler de « génies ». La société Ametix, qui comme nous ne connait pas encore le niveau de qualité de l’école, évoque même un recrutement des diplômés avec à la clé un salaire de 45000 € par an.

BGRqQ9lCYAE0M_q-600x450

Mais toutes ces promesses sont un peu trop belles pour les croire de suite. À la vue du programme de l’école, l’enseignement semble assez classique et quasi-similaire aux autres établissements du genre. C’est clairement dans la forme que Niel veut changer les choses avec son « école P2P ». Mais quelle sera la qualité de l’enseignement au final ? Les élèves de 42 seront-ils l’élite du milieu informatique ou seront-ils au même niveau que les autres ? Il est encore trop tôt pour répondre.

Mais à votre avis, l’école 42 a-t-elle un avenir ? L’effet d’annonce passé, la notoriété de l’école va-t-elle s’émousser petit à petit ? Ou plus simplement, ce système envisagé pour cette école est-il viable ?


Xavier Niel – 42 par 42Born2Code