D’après des sources du quotidien économique japonais Nikkei confirmées par d’autres de l’agence ReutersLenovo serait en pourparlers avec NEC pour racheter sa division téléphonie mobile.  En réponse aux rumeurs, NEC a d’ailleurs déclaré :

Dans un marché qui change si rapidement, nous réfléchissons à divers moyens pour renforcer notre compétitivité sur le marché des téléphones mobiles, mais rien n’a été décidé.

L’opération est envisageable pour plusieurs raisons. L’entreprise japonaise connaît quelques difficultés sur le marché des smartphones et a beaucoup de mal à s’imposer en dehors de l’archipel. NEC et Lenovo travaillent déjà main dans la main grâce à joint venture qui vend des PC au Japon.

Enfin, comme l’expliquait le PDG de Lenovo, la marque a fait des rachats sa méthode de croissance principale et aimerait bien continuer à progresser dans le reste du monde. Le chinois aurait donc tout à gagner dans ce rachat.

 lenovo