Qui n’a pas en projet de développer ses propres lunettes communicantes ? Ce secteur (où il n’existe pour le moment aucun représentant) est en surchauffe depuis que Google a annoncé que Glass sera disponible en fin d’année – 8.000 early adopters vont même pouvoir tester l’appareil dans les semaines qui viennent.

13.02.22-Glass

L’intérêt du public (éclairé, tout de même) et le buzz savamment orchestré par Google ne pouvaient laisser indifférents d’autres constructeurs. Baidu a cette semaine annoncé plancher sur son propre module, et Apple ne serait pas indifférent non plus (bien que du côté de Cupertino, on préfère bûcher sur une montre intelligente).

Mais un nouvel acteur pourrait rentrer dans le jeu : il s’agit rien moins que de Microsoft. L’analyste Brian White, de retour d’une tournée asiatique auprès des sous-traitants de différents constructeurs américains, a rapporté cette rumeur dans son sac de voyage. Il ne donne guère d’explications ou de détails malheureusement, mais a précisé que Redmond pourrait se lancer à l’assaut de Google Glass à partir du premier semestre 2014 – soit après le lancement du périphérique du moteur de recherche. L’informatique ne se portera bientôt plus dans les poches, mais sur les poignets et au bout du nez.