L’un des buts de l’humanité est d’explorer l’espace pour trouver d’autres formes de vie. Durant le XXème siècle, l’Homme a appris beaucoup de choses sur son système solaire. Autant dire que pour trouver de la vie à côté de chez nous, c’est cramé. Mars a suscité beaucoup d’espoirs, mais ce n’est finalement qu’un caillou vide. Il est donc tout naturel de s’orienter vers les exoplanètes, extérieures à notre système solaire. Aujourd’hui, Kepler vient de trouver deux planètes pouvant potentiellement abriter la vie.

Mass-effect-3-normandy-mars-mission

Le télescope Kepler a pointé son objectif sur le système Kepler-62. Dans ce système, nous y trouvons 5 planètes. Selon les scientifiques de la NASA, deux pourraient réunir les conditions idéales pour héberger la vie : Kepler-62 e et Kepler-62 f.

Ces deux planètes ont une vitesse de révolution idéale autour de leur soleil, ainsi qu’une parfaite distance avec ce dernier pour abriter de la vie. Leur taille, environ 1,6 fois plus grande que la Terre, laisse présager que ces planètes sont rocheuses, mais les scientifiques de la NASA n’ont aucun moyen de le prouver. Mais ils estiment tout de même que ces deux planètes bénéficieraient des conditions les plus proches de la Terre parmi toutes celles observées jusque-là.

Kepler-62 e et Kepler-62 f sont situées dans la constellation de la Lyre, à 1200 années-lumière de la Terre. Pas moyen d’aller vérifier sur place, donc. Si ces planètes abritent effectivement de la vie, cela nous fera une belle jambe… Pour le moment.