Une nouvelle taxe sur le matériel hi-tech pour financer la culture ?

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Pierre Lescure va aujourd’hui remettre son fameux rapport « l’acte 2 de l’exception culturelle française » avec 75 propositions concernant l’adaptation des politiques culturelles à l’ère numérique.

Selon le Figaro, on devrait notamment retrouver dans ce rapport, une proposition assez sérieuse concernant une nouvelle taxe sur le matériel hi-tech (smartphones, tablettes, ordinateurs…) afin de financer la culture !

L’idée part du constat que les consommateurs rechignent à dépenser 9 euros pour un album de musique sur une plate-forme numérique, mais n’hésitent pas à consacrer près de 400 euros pour une tablette ou de 700 euros pour un smartphone – des prix suffisamment élevés pour qu’une taxe ne freine pas les ardeurs des acheteurs.

Cette taxe permettrait normalement de remplacer et de moderniser la taxe pour copie privée tant décriée jusque-là par les fabricants et bousculée par la Commission européenne. De plus, celle-ci servirait aussi à simplifier la chronologie des médias, en rendant par exemple un film disponible plus rapidement sur toutes les plates-formes numériques en téléchargement légal.

Enfin, l’Hadopi disparaîtrait, mais sa mission serait confiée au CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) qui pourrait alors automatiser l’envoi d’amendes à 140 euros évoqué en janvier dernier.

Crédit Ministère de la Culture
Crédit Ministère de la Culture