L’ARCEP a publié hier les résultats de son étude à propos de « l’évolution des prix des services mobiles en France entre 2010 et 2012″. Comme on pouvait s’y attendre, on note une forte baisse des tarifs, tout type de forfait confondu au moment de l’arrivée de Free Mobile sur le marché.

Au global le régulateur fait état d’une baisse de moyenne de 11,4% en 2012 et en France métropolitaine, sur l’ensemble des offres telles que les cartes prépayées, les forfaits traditionnels, etc… Ces derniers connaissent même une baisse de 12,6%. Pour les offres qui ne proposent pas de subvention pour le téléphone, la chute est encore plus importante avec 28,4% en moyenne.

Selon l’ARCEP, on doit cette baisse à Free Mobile :

L’arrivée d’un quatrième opérateur de réseau mobile proposant exclusivement des offres sans subvention a généré une forte pression concurrentielle.

Le revers de la médaille concerne les opérateurs, la baisse des tarifs entraîne une facture moyenne par client en recul de 11,6 % HT.

niel