La Corée du Nord, emmenée par plusieurs générations de dictateurs, s’est placée dans une trajectoire parallèle à celle suivie par le reste du monde. Mais cela n’empêche pas le pays le plus fermé du monde d’innover : l’Achim y est ainsi une des premières tablettes disponibles pour le grand public.

Russia-Building-an-Android-Tablet-For-the-Army-2

Pour tout dire, cette ardoise sous Android a été lancée en juillet 2012, mais son existence n’a été rendue publique que très récemment. On pourra admirer l’appareil dans la vidéo ci-dessous. Ne manquez pas d’écouter la bande-son qui regorge de ce qui ressemble fort à des chants patriotiques.

L’Achim, développée par Achim Panda (une joint-venture entre le groupe chinois Panda et le ministère coréen de l’industrie), est la seconde tablette à avoir été lancée en Corée du Nord. La première a été produite par le centre informatique de Corée, et une troisième, appelée Samjiyon, a été dévoilée en fin d’année. On sait peu de choses sur les compétences techniques de l’Achim, si ce n’est qu’elle pèse 300 grammes, intègre une batterie d’une autonomie de 5 heures, et qu’elle embarque des applications en tout genre et des ouvrages éducatifs. De fait, ce produit se destine aux étudiants. Elle ne sera jamais disponible par chez nous.


Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction