Pour tout dire, ça n’a rien de très étonnant, mais il existe sur le campus d’Apple à Cupertino, un « Evil Lab » dans lequel le constructeur laisse des développeurs tiers jouer avec leurs futurs nouveaux produits.

tumblr_ln2hiyULl51qd9lrdo1_500

L’éditeur The Foundry a ainsi eu l’opportunité de tester en avant-première le nouveau Mac Pro dévoilé cette semaine durant la WWDC. Il s’agissait pour le studio de vérifier le bon fonctionnement de MARI, un outil de rendu 3D qui a notamment été utilisé dans Avatar. Le directeur produit de The Foundry, Jack Greasley, s’est rendu à plusieurs reprises dans l’Evil Lab d’Apple afin de faire tourner son logiciel.

S’il a pu profiter de la puissance de l’ordinateur, en revanche jamais il n’a su le design de l’appareil. Le Mac Pro en question était en effet planqué dans une grande boîte de métal sur roulettes… Greasley a obtenu ce rare privilège en présentant il y a deux mois le portage Mac de MARI à Apple. En plus de l’accès au labo mystérieux, le directeur produit a eu l’opportunité de faire la démonstration de son logiciel une heure durant pendant une session de la WWDC.