Plus de six mois après la sortie de Windows Phone 8 et du Lumia 920, Nokia vient de sortir son nouveau smartphone porte-drapeau, le Lumia 925. Plus une mise à jour qu’une véritable nouveauté, le Lumia 925 reprend l’essentiel des caractéristiques du Lumia 920, mais dans une nouvelle coque mélangeant aluminium et polycarbonate et surtout enfin dans un poids décent.

Parce que c’est avant tout une mise à jour, si vous ne connaissez pas le précèdent smartphone de la marque finlandaise ainsi Windows Phone 8, je ne peux que vous conseiller de lire les tests du Nokia Lumia 920 ICI et de Windows Phone 8 ICI.

SAMSUNG CSC

Les Caractéristiques et Packaging

Etant un smartphone Windows Phone 8, je vous rappelle que Microsoft verrouille une grande partie des caractéristiques. On retrouve donc :

- Ecran AMOLED HD+ de 4,5″
- Résolution de 1280×768
- Processeur dual-core Qualcomm SnapDragon S4 à 1,5Ghz
- 3G/3G+/H+
- 16Go de mémoire interne
- 1Go de RAM
- WiFi a/b/g/n, Bluetooth 3.0
- A-GPS, GLONASS
- Accéléromètre, Gyroscope, Boussole
- NFC
- Capteur de proximité et de luminosité
- Prise jack de 3,5mm avec détection des télécommandes à 3 boutons
- Bouton dédié à l’APN obligatoire
- APN Pureview avec un capteur rétroéclairé de 8,7 Mégapixels et un Flash
- Caméra Visio HD de 1,2 Mégapixels
- Enregistrement de vidéos jusqu’en 1080p
- Port MicroSIM
- Epaisseur de 8,5mm
- Poids de 139g
- Batterie non-amovible de 2000mAh

Du côté du packaging, rien de particulier puisqu’on retrouve le smartphone, un câble MicroUSB, un chargeur USB, des écouteurs intra-auriculaires et des notices pour une première utilisation.

SAMSUNG CSC

Le Design

Le Nokia Lumia 920 était lourd, très lourd pour un smartphone. Avec un poids proche des 200g, il se sentait tout de suite dans une poche. Certains essayaient de nous faire croire que ça ne les gênait pas, mais très honnêtement, quand on a goûté aux 112g de l’iPhone 5 ou aux 130g de moyenne chez les smartphones haut de gamme Android, 185g, c’était trop.

Avec le Nokia Lumia 925, la marque finlandaise a bien compris un des reproches qu’on pouvait faire Lumia 920. Fini la coque polycarbonate, on a droit maintenant à un contour fait d’aluminium avec un dos en polycarbonate. Résultat des courses, on se retrouve avec seulement 8,5mm d’épaisseur et surtout un poids de 139g, soit 46g de moins par rapport à son prédécesseur. Si sur le papier, 46g peuvent paraître anecdotique, dans une poche, ça se sent tout de suite, tout comme dans la main d’ailleurs.

SAMSUNG CSC

Au niveau de l’écran, Nokia a changé l’écran IPS PureMotion HD+ pour un écran AMOLED, toujours avec une taille de 4,5″ et une résolution de 1280×768. La batterie est toujours intégrée et parce que c’est un Windows Phone, on retrouve exactement les mêmes boutons que sur le Lumia 920 (physiques et sensitifs). Par contre, petit changement concernant le port MicroUSB puisqu’il n’est plus sur la tranche basse, mais sur la tranche haute à côté de la prise jack et du port Micro-SIM.

Du coup, si vous utilisiez une sorte de dock pour recharger vos smartphones via MicroUSB, le Nokia Lumia 925 se retrouve tête à l’envers. De même, avec un câble, c’est à la fois plus pratique et moins pratique. C’est plus pratique quand vous utilisez votre Lumia 925 pour consulter et moins pratique quand vous devez téléphoner avec.

SAMSUNG CSC

On notera aussi que Nokia a fait l’impasse sur la recharge par induction, il faudra donc passer par une sorte d’étui/coque dédiée qui se connecte via les connecteurs dans le dos et qui intègre la recharge sans-fil. C’est un des prix à payer pour passer de 185g à 139g. On finit sur la finition qui est impeccable comme c’est devenu une certaine habitude chez Nokia. Le design n’est pas non plus à tomber par terre, mais le Nokia Lumia 925 reste sobre et discret, ça change des couleurs pops du Lumia 920. Certains pourront regretter ce choix « plus Geek » dans les couleurs, mais Nokia a clairement fait le pari de plaire au plus grand nombre.

L’écran

Comme c’était déjà un peu le cas avec les anciens Lumia, l’écran du Lumia 925 se font avec la coque et le design global n’est qu’un prolongement de l’écran qui est devenu AMOLED au passage. Fini donc la dalle IPS PureMotion. On garde la même diagonale et la même résolution HD+, soit 1280×768. Dans tous les cas, je m’attendais à une certaine dégradation au niveau des couleurs avec le passage d’une dalle IPS à AMOLED, mais Nokia a réussi à garder (via le profil Lumia Color) une certaine fidélité au niveau des couleurs et, AMOLED oblige, des noirs vraiment noirs. Alors oui, quand on compare les deux écrans côte à côte, on note une petite différence, mais ça reste anecdotique, surtout quand on n’a pas les deux smartphones en même temps pour comparer. À noter que Nokia vous propose la possibilité de règler vous-même vos couleurs.

SAMSUNG CSC

Un des arguments marketing de la dalle IPS PureMotion, c’était le temps de réponse relativement faible lors des animations. Je n’ai pas noté de différence flagrante entre le Lumia 920 et le Lumia 925. On retrouve, comme sur son prédécesseur, l’hypersensibilité de l’écran afin d’utiliser des gants par exemple ce qui en fait sans doute un des meilleurs écrans sous Windows Phone 8, ce qui n’était pas si dur quand on connait le nombre de modèles sur le marché.

Sinon, côté luminosité, je n’ai eu aucun souci particulier pour de la lecture en plein soleil. On notera aussi que Nokia a introduit avec ce Lumia 925 le mode Glance qui affiche une horloge sur votre écran de veille. Je n’ai pas noté d’impact significatif sur la batterie, mais toujours est-il que c’est bien pratique

Le Son

Un peu comme sur le Samsung Galaxy S4, le Nokia Lumia 925 vous propose un haut-parleur dans le dos et juste à côté des connecteurs pour l’étui de recharge sans-fil. Du coup, par rapport au Lumia 920, le son m’a semblé moins fort et moins clair. Ce n’est pas non plus flagrant, mais il y a une différence entre les deux smartphones, surtout quand on avait été agréablement surpris par son prédécesseur.

SAMSUNG CSC

Maintenant, le Lumia 925 reste un smartphone, je ne saurai que trop vous conseiller de changer les écouteurs livrés de base avec le smartphone et d’utiliser une enceinte externe. Du côté de la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, on retrouve ce que proposait le Lumia 920 avec un son clair et des micros performants.

En Utilisation, Performances et Autonomie

Je ne vais pas vous décrire à nouveau Windows Phone 8. Aussi, je vous conseille la lecture du test de Windows Phone 8 ICI. De même, du côté hardware, le Lumia 925 propose la même chose que le Lumia 920. Aussi, je vous propose aussi la lecture du test de ce dernier ICI.

Comme je vous l’avais déjà précisé plus haut, la batterie de 2000 mAh du Lumia 925 est non-amovible. Dans le cadre de mon utilisation, je n’ai pas noté de changement drastique par rapport au Lumia 920. J’ai pu tenir une journée avec une utilisation plus orientée data que voix. Pour ceux qui aiment les chiffres, j’ai lancé WP Bench qui m’a donné pas loin de 3h30 au test de la batterie. Je vous rappelle que ce test est censé mettre à rude épreuve le smartphone. Le Lumia 920 a tenu un peu moins de 3h00. Il y a donc un progrès, mais dans mon utilisation quotidienne, je n’ai pas senti de différence notable. De même, on retrouve des résultats similaires sur Antutu ou SunSpider.

SAMSUNG CSC

On retrouve bien entendu les logiciels de Nokia comme Here City Lens, Here Drive, Here Maps, Here Transit ou encore Nokia Musiques avec son mode Radio fort intéressant. À côté, même s’il manque encore quelques applications qui pourraient faire switcher, le nombre d’applications Windows Phone 8 grandit de jour en jour et à part quelques applications qui manquent ou qui demandent à être grandement améliorées, j’ai pu m’y retrouver. Je l’avais déjà évoqué, mais il est temps que Microsoft et Nokia se bougent pour proposer des jeux de qualité, ça manque vraiment de nouveautés. On finit avec le multimédia qui ne gère toujours pas de base les formats de vidéos exotiques comme le DivX.

La Photo

Comme pour le Nokia Lumia 920, le Lumia 925 est un smartphone Pureview et il reprend le même capteur de 8,7 Mégapixels avec une optique Carl Zeiss. Si la focale n’a pas changé, Nokia propose désormais une optique avec 6 éléments, soit un de plus par rapport à celle du Lumia 920. La marque finlandaise promet un gap avec cette lentille supplémentaire, mais très honnêtement, je n’ai rien vu de probant dans l’absolu.

Par contre, Nokia a clairement revu le traitement de ses photos. On se retrouve ainsi avec des photos plus contrastées, plus nettes et surtout moins « molles ». Rien ne vaut une petite de photos prises avec le Nokia Lumia 925 pour vous faire une idée.

Avec sa stabilisation optique et mécanique, le Nokia Lumia 925 s’en sort vraiment bien en condition de basse luminosité, tout comme pour les vidéos où cette fameuse stabilisation fait des merveilles. Si c’est la photo qui reste votre utilisation principale à côté des fonctions plus classiques, c’est sans doute un des meilleurs photophores avec les Samsung Galaxy S4 et Apple iPhone 5. Nokia a aussi travaillé sur l’autofocus qui se montre désormais moins capricieux.

SAMSUNG CSC

Du coup, Nokia propose avec le Lumia 925 une nouvelle version de son application, Smart Shoot qui devient Smart Cam, qui prend jusqu’à 10 photos successives et qui vous permet d’appliquer les effets que vous voulez en post-production. En gros, au lieu de choisir le mode qu’on veut et de prendre la photo, Nokia propose la prise de vue en premier et après l’application des effets (jouer sur la profondeur de champ, Supression d’objets indésirables, etc.). Cette nouvelle application devrait arriver pour les précédents Windows Phone 8 de la marque via une mise à jour cet été. Attention quand même puisqu’avec cette application, vous ne pourrez pas switcher rapidement vers la vidéo.

Conclusion

7

/10

Note JDG

Photogénique


Si on met encore de côté les applications qui peuvent mettre à mal l’écosystème Windows Phone 8, le Nokia Lumia 925 est ce qu’aurait dû être le Lumia 920 à sa sortie. Nokia maitrise le hardware et avec ce nouveau smartphone, on le sent. Ce Nokia Lumia 925 est clairement le meilleur Windows Phone sur le marché et un des meilleurs photophones avec des performances en basse luminosité de haute volée.

Alors que Nokia fait le maximum pour combler les lacunes de Windows Phone 8, il est clair que la marque finlandaise ne pourra y arriver toute seule. Et pour l’instant, c’est un peu l’impression qu’on a avec un Microsoft qui n’a rien proposé de vraiment innovant depuis la sortie de Windows Phone 8 en octobre dernier.

La Galerie Photo