Les terminaux sous Windows 8 et RT, c’est pas encore ça. C’est le constat de Dell, qui a admis que la demande en la matière était encore modeste. Sam Burd, vice-président en charge de l’informatique personnelle, a précisé au Guardian que le constructeur n’avait écoulé en tout et pour tout que quelques « centaines de milliers » d’unités de ses deux tablettes motorisées par la plateforme de Microsoft.

xps-duo-12-convertible

Et pourtant, Redmond fait l’effort de promouvoir les solutions de Dell, notamment via une publicité mettant l’ardoise aux prises avec l’iPad. Mais rien à faire, la clientèle ne répond pas présente. Avec Windows 8.1, l’éditeur va tenter de raccommoder le lien avec les utilisateurs désorientés par certains choix radicaux de la première version du système d’exploitation.

Si du côté du grand public, on fait toujours la moue, par contre -et c’est plus étonnant-, le responsable de Dell indique que l’intérêt pour Windows 8 en entreprise allait grandissant. Le potentiel de croissance sur ce marché spécifique est ainsi qualifié d’« assez enthousiasmant ». Burd se veut confiant dans la plateforme (peut-être ne veut-il pas non plus se mettre à dos son partenaire). D’après lui, dans quelques années, les tablettes sous Windows représenteront entre 30 et 40% du marché.