Quoiqu’on puisse, les constructeurs sont apparemment surs qu’il y aura une place pour les maxi-smartphones ou les mini-tablettes. C’est le cas de Sony Mobile qui a récemment annoncé son nouveau Xperia Z Ultra ou Xperia ZU pour les intimes. Avec son impressionnant écran Full HD de 6,44″, il se situe entre les nouveaux smartphones de 5″ et les tablettes de 7″ à 8″.

20130704-194511.jpg

Pour les caractéristiques techniques, je vous redirige ICI lors de l’annonce.

La première fois que vous découvrez le Sony Xperia ZU, sa taille d’écran ne peut pas vous laisser indifférent, c’est impressionnant. Limite, vous vous direz que c’est trop ! Mais comme tout smartphone XXL, on s’habitue quand même vite à ces pouces supplémentaires. Je le vois parce que je teste actuellement le Samsung Galaxy Mega 6.3, à chaque fois que je reviens sur le Samsung Galaxy S4, ce dernier fait tout petit !

20130704-194642.jpg

Contrairement aux tablettes de 7″, ce genre de smartphone se tient parfaitement dans la main. Pour justifier ce nouveau format, les constructeurs se basent sur le fait que nos habitudes de consommation ont énormément changé. En effet, le multimédia a pris une place très importante et pour exemple, on surfe sur internet jusqu’à six fois plus qu’il y a dix ans. De même, on prend jusqu’à dix fois plus de photos qu’il y a dix ans. Aussi, ces nouveaux smartphones/tablettes se destinent surtout à ceux qui consomment de la data et qui recherchent le meilleur compromis entre tablette et smartphone.

20130704-194821.jpg

C’est d’ailleurs pour cela que Sony a annoncé en même temps un mini combiné Bluetooth afin de bien séparer les usages de la voix et de la data. C’est d’ailleurs une excellente idée puisque le duo permet de décrocher comme un vrai téléphone et de garder son Xperia ZU dans le sac. Alors oui, il y a toujours les oreillettes Bluetooth mais il faut être réaliste, les français n’ont jamais vraiment adhéré à ces accessoires. C’est super pratique mais en société, ça ne le fait tout simplement pas. Je pense perso que c’est ce genre de format qui va réussir à démocratiser les petits objets connectés.

20130704-194946.jpg

Pour en revenir à notre Sony Xperia ZU, une fois en main et que la surprise de l’écran s’est un peu atténué, on ne peut ignorer la finesse de l’objet. On savait déjà qu’il ne faisait que 6,5mm d’épaisseur mais en main, c’est super impressionnant, surtout avec son poids de seulement 212g. On n’oublie pas non plus la finition qui reprend les mêmes standards que le Sony Xperia Z. C’est tout simplement excellent et même si les traces de doigts seront vos amies à vie, j’apprécie énormément le dos en verre (petite mention pour la version blanche moins traces-friendly). Comme pour son petit frère le Xperia Z, le design reste sobre et élégant.

20130704-195128.jpg

Avec un processeur Qualcomm Snapdragon 800, vous vous imaginez bien que les performances sont au top. Quand on voit comment réagissent déjà les smartphones sous Snapdragon 600, inutile de vous dire que ça risque de suivre la même tendance. Avec cette première prise en main, je n’ai pas pu faire de benchmarks mais tout tournait sans ralentissement ou autres. Sony Mobile oblige, on retrouve bien évidemment la surcouche du constructeur japonais. Rien à signaler de ce côté là. Je ne peux que vous conseiller d’aller relire les tests des Sony Xperia Z et Xperia Tablet Z pour vous faire une idée plus précise de l’OS avec la surcouche.

20130704-195301.jpg

Avec la technologie X-Reality, l’écran du Sony Xperia ZU est plutôt bien contrasté et les couleurs m’ont semblé plutôt fidèles, et ce, sans pour autant atteindre le niveau d’un écran Super AMOLED en terme de contraste. Pour ce qui est du confort, un peu comme pour le Samsung Galaxy Mega 6.3, c’est super agréable, on a un appareil plus nomade et pourtant, on ne perd pas en confort visuel par rapport à un Apple iPad mini ou un Google Nexus 7. Comme pour les smartphones de Samsung, Sony a rendu l’écran du Xperia ZU hyper-sensible. Du coup, à défaut d’avoir un stylet comme sur les Galaxy Note de Samsung, vous pourrez tout de même utiliser un simple crayon à papier pour prendre des notes. Pour la précision, c’est du niveau d’un stylet capacitif, cela dépannera donc mais on reste loin de ce que proposent les smartphones du coréen.

20130704-195404.jpg


Comme je vous l’ai dit plus haut, je suis en train de tester le Samsung Galaxy Mega 6.3 et à ma grande surprise, je me suis super bien adapté au format XXL de l’écran. C’est effectivement très grand mais le confort visuel n’a pas d’égal. Je tiens toutefois à signaler qu’avec le smartphone de Samsung, je suis à 90% en mode data, ce qui doit quelque part faciliter l’appréciation d’un tel écran. Je pense que Sony tient le bon bout avec son mini-combiné Bluetooth couplé à ce smartphone XXL. L’avantage maintenant du smartphone de Sony par rapport à celui du constructeur coréen, ce sont les caractéristiques techniques et la finition qui sont à des années lumières.

Le prix de 729€ pourra en rebuter plus d’un, tout comme l’écran XXL mais je pense qu’il y a un marché, surtout pour des utilisateurs comme moi. Par contre, le sortir en septembre avec l’annonce prochaine du Samsung Galaxy Note III, c’est peut-être risqué… Quoique Sony a bien résisté à la vague Galaxy S4 avec son Xperia Z.