Le studio de cinéma classé Z The Asylum a encore frappé un énorme coup avec son dernier film à petit budget (mais grand portnawak) Sharknado. Diffusé sur le réseau câblé américain Syfy ce jeudi, le long métrage a provoqué une véritable tempête sur Twitter.

20_cannes4

Comme pour toute bonne production Asylum qui se respecte, le postulat de Sharknado est aussi stupide qu’excitant : une tornade emporte dans son sillage une meute de requins affamés qui vont s’abattre sur Los Angeles. Fort heureusement, une bande d’improbables héros (Tara Reid, Ian Zeiring, John Heard, de la grosse pointure en quelque sorte) va sauver la ville à grand coup de tronçonneuses. Le film, d’une bêtise rare et réjouissante, a rassemblé entre 1 à 2 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion. Mais son pitch, une pauvre bande-annonce et une excellente affiche ont suffit à mettre Twitter à feu et à sang.

Le film a généré un pic de 5.000 tweets par minute, ce qui est loin d’être un record, mais pour un film sans budget marketing (ni budget tout court, d’ailleurs), c’est un véritable exploit. De nombreuses personnalités se sont jointes au concert des gazouillis, tels Mia Farrow ou Damon Lindelof, le scénariste de Lost, qui pris d’une subite envie de se faire plaisir, s’est proposé pour plancher sur le numéro 2 de Sharknado. On a hâte de voir le film en France…


Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction