Fraîchement après l’annonce il y a à peine quelques heures, je vous propose notre prise en main du nouveau LG G2, nouveau fer de lance de la marque coréenne. Après les Nexus 4, Optimus G et Optimus G Pro, LG signe un nouveau smartphone haut de gamme sous Android. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que LG y a mis tout son coeur afin d’aller concurrencer correctement les Sony Xperia Z, HTC One ou encore Samsung Galaxy S4.

SAMSUNG CSC

Pour les caractéristiques techniques complètes, je vous renvoie ici vers l’annonce mais pour rapide rappel, le LG G2 vous propose :

Android Jelly Bean 4.2.2
Processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 800 à 2,26Ghz
Ecran de 5,2″ Full HD IPS (densité de 423 dpi)
16Go/32Go de mémoire interne, pas de port MicroSD
2Go de RAM
APN avec un capteur rétro-éclairé de 13 Mégapixels
Caméra vision de 2,1 Mégapixels
Batterie de 3000mAh
Taille de 138,5×70,9×8,9mm
Poids de 143g

SAMSUNG CSC

Quand vous prenez le LG G2 en main pour la première fois, vous ne pouvez pas passer à côté de l’écran de 5,2″ qui fait énorme. Il occupe quelque 75,9% de la surface du smartphone, c’est impressionnant, surtout avec ces bords si fins. De mes premières impressions, l’écran IPS rend très bien au niveau des couleurs et d’après LG, c’est une nouvelle génération d’écran qui consomme jusqu’à 25% de moins par rapport aux anciennes générations. Avec en plus une batterie de 3000mAh, on ne risque pas d’être déçu pour l’autonomie et ce n’est pas plus mal.

SAMSUNG CSC

Autre nouveauté lors de la prise en main, c’est la position des boutons de volume et de mise sous tension et/ou de veille qui se trouvent juste en dessous de l’APN principal. Conséquence directe, le smartphone est quelque part ambidextre et les gauchers apprécieront. Pour l’avoir donc eu en main, ces trois boutons tombent automatiquement sous l’index quand vous prenez le smartphone. Il doit y avoir une certaine habitude à prendre mais je n’ai pas mis longtemps à m’y habituer. Autre avantage, c’est que vous tenez fermement le smartphone quand vous opérez avec ces trois boutons, ce qui n’était pas le cas avec les smartphones concurrents. Vous pourrez aussi utilisez les boutons de volume pour déclencher la caméra visio ou pour lancer l’application Quick Memo.

SAMSUNG CSC

Du coup, à part les haut-parleurs, la prise Micro-USB et la prise jack sur la tranche du bas, vous avez des tranches vierges. On notera juste le port Micro-SIM sur la tranche gauche du smartphone. Pour la finition, certains risquent d’être déçu puisque LG a choisi le même chemin que son frère coréen Samsung, à savoir le plastique. En effet, c’est un dos en polycarbonate glossy et c’est un attrape-trace-de-doigt. C’est vraiment dommage, j’aurais tellement voulu retrouver ce que LG avait fait avec le Google Nexus 4. Avec un écran légèrement plus grand, le LG G2 est un poil plus lourd que ses concurrents mais ça ne se sent pas du tout en main. Peut-être dans la poche mais ce n’est pas un Nokia Lumia 920 non plus. Comparé à un Samsung Galaxy S4, le LG G2 vous propose un encombrement similaire avec un écran plus grand. Côte à côté, ça se voit.

SAMSUNG CSC

Avec un processeur quad-core Qualcomm SnapDragon 800, vous vous imaginez bien que le dernier né des smartphones haut de gamme chez LG dépote pas mal. Je n’ai pas pu lancé de benchmarks ou autres mais des différents jeux en démo, c’était super fluide. Tout comme l’interface utilisateur au passage. Malgré la surcouche LG, l’expérience utilisateur n’est pas gâché par des ralentissements ou autres. En parlant de surcouche, LG a ajouté quelques fonctions plutôt utile et moins gadget que par le passé. On notera bien évidemment la fonction télécommande, le fait de pouvoir répondre en portant son smartphone à l’oreille et en disant « Answer Me », le son qualité HiFi, un nouveau mode multi-tâches Slide Aside qui permet de passer d’une application à l’autre à partir d’un geste avec trois doigts, ou encore le mode Invité.

SAMSUNG CSC

Au niveau de l’APN, c’est donc un capteur rétro-éclairé de 13 Mégapixels. On ne sait pas si c’est le même que celui du Samsung Galaxy S4 qui vient de Sony. Seuls les tests pourront nous le dire. Par contre, emboîtant le pas à Nokia, le LG G2 vous propose une stabilisation optique. Alors oui, il n’y a pas la stabilisation mécanique supplémentaire du Nokia Lumia 925 mais c’est déjà un grand plus par rapport à ses concurrents. Par contre, pas de flash au xénon mais un simple flash LED.

SAMSUNG CSC

En conclusion, avec le G2, LG a signé un très bon smartphone et il me tarde de le tester. Les boutons au dos surprennent un peu mais on s’y habitue vite. Déçu par la finition, LG se rattrape bien avec l’écran géant et la stabilisation optique de l’APN. Il n’y a pas de prix encore mais il sera disponible à la fin du mois de septembre 2013.