Les idées sont dans l’air du temps. Les lunettes connectées ont ainsi intéressé bon nombre de constructeurs avant que Google ne se décide à lancer les siennes, Glass.

apple_glass_17539

Apple a ainsi planché sur ses propres binocles, d’après Tony Fadell, le « père » de l’iPod, qui a quitté Cupertino fin 2008 pour fonder Nest – on doit à cette entreprise un thermostat intelligent tout à fait épatant. Fadell a déclaré à Fast Company qu’Apple s’est intéressé au concept de lunettes intelligentes, et qu’il en a dessiné bon nombre de prototypes. Ces derniers tournaient volontiers autour du concept de réalité virtuelle, à la manière d’Oculus Rift, plutôt que de l’écran au-dessus de l’œil de Google.

Le projet n’est cependant pas allé jusqu’au bout : il semble qu’Apple avait d’autres chats à fouetter avec des produits qui se vendaient déjà très bien (comprendre : l’iPhone et l’iPad). On peut cependant douter de cette version des faits : l’entreprise n’a jamais boudé un marché par faute de temps, même si le reste de son catalogue se vendait très bien. Mais Apple s’est donc bel et bien intéressée au concept de lunettes connectées.