51% des jeunes (15-24) consultent leur téléphone aux toilettes

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Hier, Microsoft France a dévoilé les résultats d’une enquête Ipsos sur « Les Français et le tactile », qui révèle de fortes disparités dans les usages et les perceptions des écrans tactiles.

ipsos


Si 81% des Français qualifient le tactile de « révolutionnaire », il s’agit bien selon eux d’une révolution positive, puisque 91% des utilisateurs affirment que le tactile leur simplifie la vie, et que 3/4 des Français (72%) affirment apprécier les écrans tactiles. Les utilisateurs apprécient notamment le grand écran pour mieux voir (88%), la rapidité d’exécution au toucher (79%), l’intuitivité (76%) l’élégance (79%) la possibilité de personnalisation (70%), Le côté agréable au toucher (71%).

D’ailleurs, les jeunes sont en avance dans leurs usages, au point que les écrans tactiles sont devenus leur écran de choix, devant la télévision (s’ils devaient choisir un seul écran, 70% des 15-24 ans choisiraient leur smartphone ou tablette plutôt que leur télévision, contre 45% des Français). Mais les seniors ne sont pas en reste et se sont aussi appropriés ces nouveaux usages : 57% jugent les écrans tactiles utiles pour gagner du temps, 56% pour s’informer et 52% pour rester en contact avec leurs proches.

On notera également que ces nouveaux écrans changent la donne et influencent la motricité et les usages du pouce. Ainsi, alors que le doigt le plus utilisé sur tablette tactile reste l’index pour la majorité des Français, le pouce est plus utilisé par les digital natives que par l’ensemble des Français (49% vs. 28%). De la même manière, on observe que 61% des plus de 35 ans n’utilisent qu’un doigt pour taper sur leur smartphone, alors que 62% des moins de 35 ans utilisent au moins deux doigts. Les gauchers sont 92% à trouver le tactile révolutionnaire (contre 81% des Français en moyenne), eux qui jusque-là étaient contraints par l’ergonomie pensée pour les droitiers.

Dans cette étude, ce qui ressortira le plus est les usages des jeunes (15-24). En effet, ces derniers consultent leur téléphone au lit à 80% (contre 39% en moyenne), en marchant dans la rue à 85% (contre 61% en moyenne), aux toilettes pour plus de la moitié (51%) d’entre eux (contre 28% en moyenne) et surtout avec autre chose que leurs doigts pour 19% !

Enfin, on notera également que les femmes utilisent près de 7 doigts en moyenne pour écrire au clavier, contre 5 pour les hommes. Ces derniers sont par ailleurs plus attachés au pouce que les femmes (58% vs 51%) et les femmes sont plus attachées à l’index que les hommes (36% vs 29%).