Shanghai : La Chine ouvre (un peu) sa Grande Muraille d’Internet

Sur le web

Par Pierre le

La Chine prévoit d’ouvrir une zone franche de 30 km² à Shanghai, histoire d’attirer les investisseurs étrangers. Cette zone franche pourra donner la possibilité aux firmes internationales de commercer librement aussi bien en Chine qu’à l’étranger. Mais pour bien travailler, il faut un internet libre.

grande-muraille-de-chine

La Chine pourrait donc décider d’ouvrir un petit peu sa Grande Muraille d’Internet. Ainsi, les habitants et les travailleurs pourraient avoir un accès libre au web. En Chine, Facebook, Twitter et différents sites d’information étrangers sont inaccessibles. Cette restriction pourrait être enlevée pour cette zone de 30 km².

Mais cela ne signifie pas que l’Empire du Milieu est plus enclin à ouvrir son Internet, oh non. Néanmoins, cette zone pourrait être un test grandeur nature pour, pourquoi pas, ouvrir internet dans d’autre endroit bien précis.

Cette zone franche pourrait également amener à l’ouverture du marché en matière de télécoms. En Chine, trois opérateurs officiels se partagent le marché. Dans cet espace de 30 km², de nouveaux concurrents étrangers pourraient émerger pour ainsi proposer plus d’offres aux utilisateurs chinois.

Source: Source