Sur le marché des mobiles, Samsung est le patron. La firme coréenne est en effet le n°1 mondial en ce qui concerne la vente des features phones et des smartphones. Mais il y a un marché qu’il n’arrive pas à conquérir, un marché qui sent bon le sushi et le saké : le Japon.

Screenshot_4

La firme dispose en effet de presque 82% de parts de marché au niveau mondial selon les chiffres de Gartner du troisième trimestre 2013. Mais au Japon, c’est différent. Les smartphones de la marque ne séduisent pas les habitants de l’archipel puisque Samsung ne dispose que de 9,9 % de parts de marché. Pendant l’été 2013, seulement 1 million de mobiles Samsung se seraient écoulés. Un chiffre médiocre quand on sait que pour écouler un million de mobiles à l’international, Samsung n’a besoin que d’une journée.

De plus, Samsung perd du terrain au fil des mois. En effet, pendant l’été 2012, c’est 1,9 millions de mobiles qui ont été vendus au pays du soleil levant. Mais trimestre après trimestre, les chiffres de ventes continuent à descendre doucement.

En réalité, les Japonais préfèrent se tourner vers les marques nationales, Sony en tête, qui dispose de presque 20% de PDM. Notons également que Sharp ainsi que NTT DoCoMo sont très présents sur le marché japonais. Mais la surprise vient d’Apple, seul constructeur étranger à tirer son épingle du jeu. L’américain a en effet vendu 3,8 millions d’iPhone 5S et 5C lors du dernier trimestre et domine le marché avec 38%.