En couple sur Facebook ? Suicide social

Général

Par Elodie le

Se mettre en couple sur Facebook ? Mais vous n’y pensez pas sacre bleu. Autant se faire hara-kiri tout de suite et dire adieu à toute vie sociale.

barneykillme_Facebook

Pour les jeunes d’aujourd’hui se mettre en couple sur Facebook est aussi banal que se prendre par la main, le premier baiser salivaire passé pour sceller un nouvel amour naissant ou déjà condamné. Pour les autres, il y a ceux tout amoureux et fiers d’exposer ainsi ce nouveau statut, d’autres qui s’en foutent royalement et ne font rien, d’autres encore qui préfèrent préserver le peu de vie privée qu’il leur reste mais aussi ceux, qui, pressés par leur moitié, hésitent à franchir le clic du statut « en couple » alors que leur bien aimé(e) se sert déjà de leur mur comme les chiens d’un tronc d’arbre.

Néanmoins, cette question pour le moins secondaire (je vous rassure, la face du monde n’en sera pas changée) n’est finalement pas si anodine que ça. Un clic intempestif et c’est le drame. Tels des chevaliers de l’ère numérique, ils ont décidé de briser le silence et sonner le tocsin : ALERTE ! ALERTE ! ALERTE !

Non, on ne se met pas en couple sur Facebook l’âme légère pauvres inconscient(e)s ! Les auteurs de cette vidéo (Studio Bagel) postée sur Youtube sont partis de ce postulat : La vie est ainsi faite qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait (jusque-là, tout va bien) alors qui peut dire combien de temps durera votre relation, si c’est le(a) bon(ne) surtout si « vous n’avez aucun amis en commun ». Relation que vous affichez maintenant aux yeux de tous et qu’il faudra donc assumer dans la vie réelle.

Cette publication de bans numériques peut avoir des conséquences sur votre vie sociale, s’apparentant à un suicide. Oui, n’ayons pas peur des mots. « Fini la vie de célibataire, fini la drague, fini les soirées entre potes, fini les pokes putain ! ». La vie est faites d’opportunités, êtes-vous prêt à fermer toutes ces portes qui s’ouvrent à vous ?

Rassurez-vous, certains ont déjà tout compris. Mise en situation :

– C’est qui cette meuf/mec qui like tous tes statuts comme s’il y avait un lot à la clé ?

– Mais noooon mamour c’est juste un(e) collègue de boulot un peu déluré(e).

– Humm ouais, et enthousiaste aussi. Sinon, pourquoi tu ne t’es toujours pas mis en couple sur Facebook ? T’as honte de moi ?

– Non mais je trouve qu’on met assez de choses sur Facebook, je n’ai pas envie que tout le monde connaisse ma vie tu vois ?

– Ouais, je vois, oui.

– (soupirs de soulagement)

To be continued…