Pris pour un pédophile à cause de Google News

Général

Par Elodie le

Récemment, Google est entrée en lutte contre la pornographie en ligne et plus particulièrement la pédopornographie. Le moteur de recherche avait même dénoncé un pédophile débusqué via son compte Picasa. Aujourd’hui, un homme est pris pour un pédophile… victime de Google News.

 

IanHWatkins_Vs_IanWatkins
via @IanHwatkins

Dans les médias, et Internet plus encore, les informations passent, les démentis sont invisibles. C’est peu ou prou ce qu’il s’est produit avec Ian Watkins.

La semaine dernière, l’Angleterre apprenait avec effroi que le chanteur du groupe Lostprophets venait d’être condamné à 35 ans de prison pour pédophilie et autres actes abjects. L’information circulait partout et a franchi les frontières du Royaume de sa Majesté. Un seul nom revenait partout : Ian Watkins, du nom du leader de feu Lostprophets.

Problème : il y a (au moins) deux Ian Watkins en Angleterre… et ils sont tous les deux chanteurs. L’un a été condamné pour pédophilie, l’autre n’a rien demandé à personne. Sauf que sa photo s’est retrouvée en image de une d’un article illustrant ce sordide fait divers sur Google News (Google Actualités en France). Il se nomme Ian H. Watkins, plus connu sous le pseudonyme de « H », ancien membre du groupe Steps.

La mégarde a été commise par « E ! », peu de temps avant. Le média a utilisé une photo de Ian « H » Watkins pour illustrer un article relatant les démêlés judiciaires de l’ancienne gloire de Lostprophets, Ian Watkins. Le premier s’en est rendu compte, l’histoire est allée en justice, il a obtenu réparation et de plates excuses. Fin ? Pas vraiment. Car, si l’erreur est humaine concernant « E ! », lorsqu’il s’agit d’un algorithme Google c’est une toute autre histoire.

Ainsi, l’erreur de « E ! », couplée à sa résolution devant les tribunaux, a engendré une certaine « pertinence » pour l’algorithme Google, associant la photo de Ian « H » Watkins à la condamnation pour pédophilie de l’ex leader de Lostprophets Ian Watkins selon Google UK. Il arrive parfois que l’iconographie choisie pour illustrer un article sur Google News soit sans rapport avec l’information en question.

« H » s’en est plaint sur Twitter en postant une capture d’écran de Google News où on voit apparaître sa photo (provenant de BBC News) sur un article de CBS relatant l’affaire de pédophilie.

 

Comme il l’explique ensuite, CBS ne serait pas à blâmer, ses avocats se seraient retournés vers Google

 

Le lendemain de Noel, il n’était toujours pas au bout de ses peines

 

Il se dit “mortifié”. On peut aisément le comprendre : être assimilé à ce type de fait divers, surtout lorsque l’on sait que certains internautes tirent des conclusions à partir d’un titre d’article. Alors avec la mauvaise photo en prime…

Source: Source