Google rajoute un autre morceau de puzzle qui complique encore un peu plus le tableau de ses futurs services et produits. Le moteur de recherche a racheté Nest, pour la somme de 3,2 milliards de dollars, en cash… Les poches sont profondes chez Google.

nest-thermostat-featured

Nest, c’est bien évidemment l’inventeur d’un des tous premiers thermostats intelligents, et récemment, la société avait lancé un avertisseur de fumée. Étant donné les différences en terme de législation et d’installation, ces deux produits, tous liés à une application mobile, ne sont disponibles qu’en Amérique du Nord; néanmoins, ils connaissent un gros succès. Le créateur de Nest est une vieille connaissance du milieu de l’industrie high-tech : Tony Fadell n’est autre que celui qui a conçu et développé l’iPod chez Apple.

À l’instar de Motorola, qui continue sa vie en tant que marque autonome, la marque Nest existera après la validation du rachat, d’ici quelques semaines. On peut penser que les produits resteront eux aussi dans les rayons et même que des adaptations régionales sortiront – Larry Page, le CEO de Google, n’a pas manqué de le préciser.

Il reste maintenant à savoir ce que Google a l’intention de faire avec Nest. L’apport du moteur de recherche au sein de Motorola n’a pas vraiment permis au constructeur américain de relever la tête sur le marché du smartphone malgré les Moto X et G. Il se pose aussi la question très dans l’air du temps de la gestion des données confidentielles – Nest a immédiatement assuré qu’il n’en était pas question. Certains petits malins se sont également demandés s’il faudrait un compte Google+ pour utiliser son thermostat

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction