Prise en main : Samsung Galaxy S5

Evénement

Par Anh Phan le

Fraîchement annoncé, voici notre premier retour sur le tout nouveau smartphone porte-drapeau de Samsung, le Galaxy S5, qui aura la lourde tâche de succéder au Galaxy S4 à partir du mois d’avril.

samsung-galaxy-s5-live-01


Parce que c’est tout frais, je vous rappelle que le Samsung Galaxy S5 vous propose Android 4.4 avec une surcouche TouchWiz, un écran Super AMOLED avec une diagonale de 5,1″ et une résolution Full HD soit 1920×1080, le nouveau processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,5Ghz, la 4G LTE de Catégorie 4, les Bluetooth 4.0 et WiFi ac 2×2 MIMO, 2Go de RAM, 16Go ou 32Go de mémoire interne, un port mémoire MicroSD, la résistance à l’eau et à la poussière avec la certification IP67, un cardiofréquencemètre, un APN rétroéclairé de 16 Mégapixels avec un AF ultra rapide de 0,3s, une caméra visio rétroéclairée de 2 Mégapixels, une batterie de 2800 mAh, un lecteur biométrique, le tout dans 142×72,5×8,1mm pour 145g.

samsung-galaxy-s5-live-16

Quand vous le prenez en main pour la première fois et que vous connaissiez le Galaxy S4, vous êtes surpris par sa taille qui a encore augmenté. Ce n’est pas flagrant dans l’absolu par rapport à son prédécesseur mais ça se sent et limite, on a de plus en plus l’impression de se rapprocher du Galaxy Note 3. Au contraire de LG avec son G2 qui a réussi à caser un écran de 5,2″ dans le même encombrement que le Galaxy S4, Samsung a choisi le parti d’agrandir son smartphone porte-drapeau.

samsung-galaxy-s5-live-10

Au niveau de la finition, on reste sur du plastique même si on n’a plus – enfin – le dos glossy. On se retrouve avec un revêtement en simili-cuir, plus agréable, AMHA, que celui du Galaxy Note 3. Contrairement aux photos, ça rend mieux en vrai même si on reste loin de ce que proposait par exemple le feu BlackBerry Bold 9000. Issu du Note 3, on retrouve des tranches chromées striées. Personnellement, je n’aime pas du tout mais ça doit sans doute améliorer la prise en main et éviter au smartphone de trop glisser des mains. Très honnêtement, je n’ai pas été spécialement impressionné par le design, qui ressemble quand même fortement à ce que Samsung sait faire. C’est vraiment une petite évolution et non une révolution. Mention spéciale pour la version Gold qui risque de plaire à la gent féminine.

samsung-galaxy-s5-live-23

Pour ce qui est de l’écran, on retrouve la même chose que précédemment avec le Galaxy S4 ou le Galaxy Note 3, à savoir une dalle Super AMOLED aux couleurs plutôt fidèles quoique très contrastées. Concernant les performances, on imagine bien la puissance derrière le dernier-né de Qualcomm avec le Snapdragon 801 annoncé ce matin. En revanche, j’avoue avoir été surpris de voir qu’il n’y avait que 2Go de RAM, surtout quand on sait que TouchWiz est particulièrement gourmand en ressources, même sous Android 4.4 Kit Kat.

samsung-galaxy-s5-live-15

Samsung nous a dit avoir particulièrement travaillé autour de l’APN. On retrouve ainsi un capteur rétroéclairé de 16 Mégapixels et l’AF, comparé au Galaxy S4, s’est montré particulièrement véloce lors de nos rapides tests. Samsung en a profité pour ajouter notamment un mode HDR Live qui permet de voir en live les modifications apportées par la fonction !

samsung-galaxy-s5-live-04

On finit sur le cardiofréquencemètre qui a plutôt bien fonctionné et qui met l’accent sur tout le côté intégration en masse des applications pour traquer votre activité physique. Et enfin, on n’oublie pas le lecteur biométrique qui est intégré dans le bouton d’accueil. Il fonctionne de manière assez classique avec un geste de votre doigt de haut en bas.