Apple Vs Samsung : le géant coréen sort la carte Google

Business

Par Pierre le

En début de semaine, un deuxième procès géant entre Apple et Samsung a commencé à San José. Ce procès, qui concerne toujours la question de violation de brevets, pourrait de nouveau coûter cher à Samsung puisqu’Apple lui réclame deux milliards de dollars de dédommagement. Mais Samsung estime ne pas être responsable d’éventuelles violations de brevet.

lawn-battle.thumbnail

Ce procès concerne les smartphones sortis en 2012. L’iPhone 5 et le Galaxy Note 2 sont en ligne de mire et les deux firmes s’accusent mutuellement d’avoir piqué les idées de l’autre. Apple n’apprécie pas vraiment le carton du Note 3 qui, selon la compagnie, s’est vendu en utilisant des idées créées par Apple. Néanmoins, Samsung réplique en arguant que si la firme de Cupertino cherche un coupable, elle devrait regarder du côté d’Android. Car c’est bien « une attaque contre Android« , estime John Quinn, l’avocat de Samsung. Il a également indiqué que ce qu’Apple avait perdu sur le marché, il essayait de le regagner devant les tribunaux.

C’est donc une affaire qui concerne Google, pas Samsung, selon la firme. Néanmoins, Apple ne veut pas lâcher le morceau contre Samsung. En effet, selon l’avocat de la Pomme, c’est bien Samsung qui a choisi d’intégrer Android et la société est donc responsable. L’avocat d’Apple a ajouté qu’il détenait des messages internes à Samsung qui montrent que le constructeur a délibérément choisi de copier Cupertino.

Le procès devrait durer deux mois et pourrait coûter très cher à Samsung, encore une fois.

Source: Source