Le patron de la fondation Mozilla démissionne

Business

Par Olivier le

Brendan Eich, nommé il y a quelques jours à la tête de la fondation Mozilla, a finalement démissionné de son poste de CEO. La controverse était intense depuis la découverte de son soutien à une proposition de loi interdisant le mariage gay.

Thumbnail-Full_Eich_04

En 2008, Brendan Eich, par ailleurs créateur du langage Javascript, co-fondateur et directeur technique de Mozilla, avait financé la Proposition 8 pour 1.000$. Ce référendum, effectivement remporté par les opposants au mariage de personnes de même sexe, a été renversé par une décision de la Cour Suprême américaine en 2012.

Depuis la nomination d’Eich au poste de CEO de Mozilla, le développeur de Firefox, la polémique faisait rage : un mouvement de grande ampleur parmi les développeurs Firefox demandait la démission du nouveau patron, tandis qu’OkCupid, un site de rencontres fameux aux États-Unis, demandait même à ses utilisateurs de surfer avec autre chose que le navigateur de Mozilla.

Il y avait donc le feu à la maison au panda roux. Les dirigeants, au premier chef Brendan Eich, ont joué les pompiers pendant quelques jours, expliquant qu’il respectait les personnes homosexuelles et que Mozilla allait continuer à travailler avec tous, peu importe l’origine, la couleur de peau ou l’orientation sexuelle.

Mais c’était peine perdue. Même si Eich, il y a deux jours, assurant encore qu’il resterait CEO de Mozilla, on ne voyait guère d’autre issue pour lui que de partir, ce qui est le cas depuis hier soir. Mitchell Baker, du conseil d’administration, explique n’avoir pas agi dans l’intérêt de Mozilla : « Nous savons que les gens sont peinés et en colère, et ils ont raison : nous n’avons pas respecté nos valeurs ». Le nouveau PDG sera connu d’ici une semaine.

Source: Source