Laval Virtual nous ressort le grand jeu en 2014

Evénement

Par Jerome le

Visiter un jet privé, jouer à l’apprenti dentiste, conduire une voiture, s’immerger dans des jeux, monter sur une Tyrolienne et même nourrir des poissons. Voici quelques exemples des activités possibles à Laval ce week-end.

Pour la 16ème année, le chef-lieu de la Mayenne se met à l’heure de la réalité virtuelle/augmentée avec son salon Laval Virtual. Cette année, ce ne sont pas moins de 130 exposants qui on fait le déplacement. Start-ups, inventions japonaises parfois loufoques, mais toujours intéressantes, grands noms de l’industrie, tous se sont donnés rendez-vous pour montrer leurs dernières innovations en la matière.

DSC04121

L’édition 2014 sacre les casques de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift, nombreux sont les exposants à l’utiliser cette année pour diverses applications, généralement liées au jeu, mais pas toujours. Il faut saluer la performance de la start-up autrichienne Cyberith venue montrer son « Virtualizer » qui se rapproche de l’Omni pour une immersion encore plus poussée avec. Cela vaut le détour.

Si vous êtes plus simulation automobile, Carri System est également de la partie avec son GT Track Xtrem dans lequel nous nous installions il n’y pas si longtemps. Plus champêtre ? Allez faire un tour sur le Virtual Tarzan… un simulateur de Tyrolienne conçu par les étudiants de l’université de Keio au Japon.

DSC04143

 

Il faut également relever la présence d’Awabot, société distributrice de Beam en France. Les amateurs de série y verront forcément l’incarnation du robot de présence virtuelle de Sheldon dans The Big Bang Theory, et ce n’est en fait rien de vraiment plus, mais cela fonctionne admirablement bien.

Maigre aperçu des innovations du salon, mais une chose est sûre, cela vaut le détour. Les portes seront ouvertes tout le week-end, il vous en coûtera 7 euros (site officiel). Nous vous laissons en compagnie de nos photos.