Pour se sauver, HP devra supprimer jusqu’à 16 000 postes

Business

Par Pierre le

Hewlett-Packard ne va pas bien. On le sait, cette situation dure depuis plusieurs années. Pour redresser la barre, la PDG Meg Whiteman ne veut pas faire dans la dentelle et annonce que prochainement, jusqu’à 16 000 postes vont être supprimés.

Screenshot_3

HP est en restructuration depuis l’arrivée de Meg Whitman en 2012. Le marché du PC étant toujours moribond, HP préfère se concentrer sur l’innovation et rogner sur le reste. Déjà 34 000 postes vont être supprimés d’ici la fin de l’année. Mais HP annonce qu’il faudra encore faire un effort en supprimant de 11 000 à 16 000 postes supplémentaires à partir de 2016. HP compte aujourd’hui 250 000 employés.

HP connaît un certain rebond depuis le début de l’année. Son bénéfice a augmenté de 18 % (1,3 milliard de dollars) au deuxième trimestre. Son CA n’a diminué que de 1 % et les ventes de PC ont augmenté de 7% en 2013. Des chiffres loin d’être catastrophiques, mais qui sont plombés par les mauvais résultats des autres divisions comme celle des imprimantes ou des solutions entreprises. De même, les analystes précisent que ce rebond des ventes de PC ne devrait pas durer. En effet, cette augmentation est juste une conséquence de l’abandon du support de Windows XP.

Tout ça c’est bien beau. Mais cela fait une belle jambe aux milliers d’employés qui vont se retrouver sans travail.

Source: Source