Uber veut mettre les chauffeurs de ses VTC au chômage

Business

Par Olivier le

La société Uber, spécialiste des voiture de tourisme avec chauffeur (VTC), ne craint pas de manier la controverse. Alors que Google a présenté un prototype de voiture autonome plutôt impressionnant, le CEO de Uber a lâché une de ses petites phrases qui ne manquera pas de faire polémique.

UberStockholm-039

La proposition de Travis Kalanick, faite durant une conférence Code, est simple : remplacer les chauffeurs par des voitures automatisées à la manière des Google Car. « La raison pour laquelle Uber est un service cher », a t-il expliqué, « c’est parce que vous ne payez pas seulement pour la voiture. Vous payez aussi pour le gars dans la voiture ».

Et s’il n’y a pas de chauffeur, le coût de la course en voiture Uber sera évidemment réduit. Et même « moins cher que de posséder son propre véhicule », rajoute t-il. CQFD. Mais voilà : si les chauffeurs d’Uber sont moins remuants que les taxis, la grogne sociale risque cependant bien de se faire entendre.

Kalanick en convient, mais pour lui ce basculement vers les voitures automatiques est inévitable. « Je dirais « regardez, c’est ainsi que marche le monde, et le monde n’est pas toujours génial » », s’excuse t-il.