L’Oculus Rift vendu à prix coûtant

Gadget

Par Olivier le

Le casque de réalité virtuelle Oculus Rift pourrait être vendu avec une très faible marge, voire à prix coûtant, d’après la réflexion de Marc Zuckerberg rapportée par le CEO d’Oculus VR, Brendan Iribe.

557b7e89-3483-43ca-b1dc-373719c9e3da_oculus-4

Le fabricant du casque, racheté 3 milliards de dollars par Facebook il y a quelques mois, est encore en plein développement de sa solution de réalité virtuelle. Ça ne l’empêche certes pas de faire la démonstration de sa technologie dans tous les grands salons du globe. Iribe la joue volontiers modeste dans une interview donnée à Ars Technica. L’objectif d’Oculus VR est de ne pas faire grimper les attentes mais de s’assurer que les utilisateurs enthousiastes et les early adopters embarquent dans cette nouvelle aventure.

Le lancement de la première génération du casque est prévu avant la fin 2015, mais Iribe espère que le produit sera disponible avant. Si, à la base, la société espérait transformer son casque en véritable business, son acquisition par Facebook a complètement rebattu les cartes.

Les poches profondes du réseau social vont en effet permettre à Oculus de vendre ses produits avec une très faible marge, voire à prix coûtant. Marc Zuckerberg a la volonté de s’adresser au plus grand nombre avec ce périphérique très innovant.

L’influence de Facebook se lira surtout sur la deuxième génération du terminal qui se destinera à un plus large public. Oculus espère que le poids de Facebook et le lancement de la première version pousseront les développeurs à concevoir des jeux et des applications plus complètes que les démos, déjà impressionnantes, qui existent actuellement.

Source: Source