Sony, Beats et la coupe du monde : les casques de la discorde

Audio

Par Jerome le

Écouteursgate. Si vous suivez un peu la coupe de monde, vous avez sans doute remarqué que le Sony Xperia Z2 est le « smartphone officiel » de l’événement. En d’autres termes, Sony a misé gros pour assurer la promotion de son nouveau vaisseau-amiral et aimerait que l’opération porte ses fruits, et surtout ne pas être éclipsé par une autre marque comme Beats, qui n’a pas déboursé un centime.

sony-logo

Car il y a un léger problème, les casques Apple Beats sont très prisés des joueurs de football – surtout des plus célèbres, comme Neymar ou Wayne Rooney. Le premier les arborait d’ailleurs fièrement à la descente de son bus, la veille du match contre le Mexique. Une publicité gratuite pour les casques dont Sony se passerait bien, d’autant plus que le japonais tient à mettre en avant les écouteurs proposés avec le Z2 puisqu’ils disposent de quelques fonctionnalités sympathiques comme un réducteur de bruit.

Car les accords avec la FIFA sont clairs : les joueurs se doivent de porter les écouteurs japonais dès lors que le cadre est « officiel », comme durant les conférences de presse, dans les stades de la coupe du monde pour des matchs de la compétition, entraînements filmés, etc. Bref, les casques Beats sont normalement « bannis » de toutes les apparitions publiques des joueurs. Pourtant on a pu voir Luis Suarez les porter pendant des entraînements.

C’est d’autant plus gênant, qu’en l’absence de sponsoring annoncé, voir des joueurs porter des casques d’une autre marque pendant leur temps libre est un signal est encore plus positif et donne beaucoup plus de crédibilité à la marque, dans le sens où la démarche des joueurs est volontaire. Sony a eu beau faire parvenir des écouteurs à tous les joueurs participants, la mayonnaise n’a, semblerait-il, pas vraiment pris. Manœuvre délibérée de Beats, ou simple succès de la marque auprès des joueurs ?

Source: Source